Services managés : Citrix veut convaincre ses revendeurs

News ChannelTendances IT

Portés par les projets cloud et sécurité de clients, les services gérés auront un fort impact sur les revenus de l’écosystème en 2018, selon une enquête commandée par Citrix.

L’enquête a été réalisée par la société d’études Canalys pour Citrix. En 2018, les services managés devraient prendre une part plus importante dans le chiffre d’affaires des partenaires du spécialiste de la virtualisation des postes de travail et des applications.

Pour la France, 133 partenaires de distribution (revendeurs, intégrateurs, fournisseurs de services…) de Citrix et membres de la communauté Candefero ont été interrogés. 

70% pensent que les services professionnels ou de conseil auront un impact majeur sur leurs revenus cette année. Les services gérés suivent (62%). Quant à la revente de matériel et de logiciels sur site, elle reste stratégique pour 53% des répondants.

Les services cloud hébergés dans leur datacenter ou en colocation arrivent ensuite (46%). Ils devancent la revente de solutions/services tiers (AWS, Microsoft Azure) et les services hébergés dans des centres tiers (33% et 26% de réponses, respectivement).

Compétences techniques

Dans l’Hexagone, plus de 60% des revendeurs du fournisseur américain anticipent une croissance à deux chiffres de leur revenus en 2018. Les moteurs de croissance les plus souvent cités sont : la sécurité (pour 90% des répondants), le stockage flash (85%) et les applications cloud (84%).

« Les failles de sécurité Meltdown et Spectre, le nombre croissant de cyberattaques et l’entrée en vigueur fin mai du Règlement général sur la protection des données (RGPD) orientent à la hausse les dépenses de sécurité », explique Canalys dans un rapport de synthèse (« Comment aider les partenaires de la distribution à surfer sur un marché en constante évolution – Mars 2018 »).

Par ailleurs, l’intelligence artificielle (IA) et les objets connectés (IoT) sont encore des « opportunités discrètes » pour les partenaires de Citrix en France. En revanche, l’analyse de données est jugée importante ou très importante commercialement pour 65% du panel.

Dans ce contexte, avec le soutien de leurs fournisseurs, les partenaires devront continuer à investir dans le développement de compétences : automatisation, infrastructure définie par logiciel – virtualisation incluse -, devops, cloud, data, cybersécurité…

Lire également :

Citrix Workspace s’installe aussi dans Google Cloud

Citrix remplace Tatarinov par Henshall au pied levé

(crédit photo © zimmytws / shutterstock.com)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur