VMworld: débat sur le prix de vSphere 5, ‘cloud’ hybride et nouveautés ‘services’

Stratégies Channel

Le ‘VMworld 2011’ de Las Vegas fin août a fourni une flopée d’annonces chez VMware et son écosystème. Offres de bases de données « as a service », ‘cloud’ hybride, collaboratif sur Zimbra et stockage en ligne via Mozy ou encore View 5.0, nouvelle génération d’infrastructure VDI (postes clients virtuels)… la convention VMworld tenue à Las Vegas du 29 août au 1er septembre a été l’occasion de multiples annonces chez VMware (groupe EMC) mais également de la part de son environnement de partenaires et, parfois, concurrents.

Eclaircissements sur les licences VMware vSphere 5


Nouvelles licences vSphere 5


Le nouveau mode de calcul des licences vSphere 5 a continué de soulevé  le tollé chez certains comptes – certains, aidés de la concurrence, l’ayant gentiment baptisé la ‘vTax’…

Jusqu’ici chaque licence processeur (CPU) de VMware était limitée en nombre de coeurs (cores) et 256 Go de mémoire physique sur le serveur.  Cette limite était de 6 coeurs ou 12 coeurs suivant les versions. Au delà, il faut racheter une licence.

Le critère retenu désormais est celui de la mémoire allouée aux VM (virtual machines) par licence processeurs physique. Donc, il n’y a plus de limite en nombre de coeurs. Plus de limite non plus pour la mémoire physique serveur. C’est le quota de « vRAM » ou mémoire virtuelle alloué qui compte. Exemple : une licence Enterprise Plus apporte un quota de vRAM de 96 Go. Chaque licence supplémentaire donne un quota supplémentaire de vRAM de 96 Go. C’est l’ensemble de la ‘ferme’ de serveurs qui profite du quota global, y compris le site de secours.

Pour les licences à partir de Standard et Entreprise, la consommation de vRAM est « moyennée » sur 1 an, en lissant les pics et les périodes creuses. Et c’est non bloquant: en cas de dépassement ponctuel, il reste possible de démarrer des VM.

Autre précision: « Tous les clients sous contrats de maintenance reçoivent la version 5 gratuitement. Et ceux qui détiennent des licences Advanced (offre qui disparaît ; elle se situait entre Standard et  Entreprise) voient leur licences gratuitement ‘upgradées’ à l’offre supérieure ‘Enterprise‘ « .

Dans la nouvelle grille de VMware, on constate que le prix du Go dans l’offre ‘Entreprise Plus‘ est inférieur à celui de l’offre ‘Enterprise‘. En clair, VMware suit une tendance logique: mieux vaut acheter des licences ‘Enterprise Plus‘ donc pour 96 Go que 64 Go. Donc mieux vaux diminuer encore le nombre de serveurs physiques et se concentrer sur de plus puissants.

Lire aussi :