Lexar/Crucial met son sélecteur de mémoires à la disposition du channel, interview de Nicolas Maigne, responsable développement marché EMEA

Stratégies Channel

Crucial met depuis peu à disposition de ses clients et partenaires un sélecteur de mémoires. Un outil en ligne conçu pour les aider à mieux vendre et de ne faire mieux correspondre l’offre avec la demande. Nicolas Maigne, le Responsable du développement du marché sur la région EMEA pour Lexar/Crucial, répond aux questions de Channelbiz.fr.

Le sélecteur

Crucial, marque mondiale de mémoires et de stockage, a récemment dévoilé et lancé son « Sélecteur de Mémoire Crucial » (Smc), soit un outil en ligne permettant aux partenaires d’identifier rapidement et facilement les produits mémoire compatibles.
Crucial explique que la mémoire étant disponible pour une gamme complète de marques et de modèles de systèmes en différents facteurs de forme, vitesses, densités et technologies, la recherche d’un produit mémoire compatible peut se révéler une tâche fastidieuse et complexe. D’où le lancement du Smc qui évite d’avoir à deviner en trouvant la mémoire appropriée, en laissant les champs de référence croisée faire tout le travail.

L’outil donne aux partenaires la possibilité de fournir la configuration correcte pour les demandes des clients, et de faire aussi des économies de coût en réduisant le risque d’inventaire. Avec moins de références de produits requises et une meilleure précision de recommandations, les partenaires peuvent considérablement réduire le nombre de retours produits, ce qui leur permet des économies d’argent. Avantage supplémentaire aux partenaires du réseau, la mémoire compatible Crucial spécifique aux OEM est proposée à des prix compétitifs, ce qui se traduits en bénéfices accrus.

Les partenaires ont le choix entre deux types de Sélecteur de Mémoire : Basique ou Avancé Le Sélecteur de Mémoire Basique convient aux partenaires ayant besoin d’une intégration plus simple et de recommandations systèmes immédiates. Le Sélecteur de Mémoire Avancé inclut une fonctionnalité “Ajouter au Panier” qui simplifie l’expérience d’achat pour les clients finaux et minimise la perte de ventes entre la recherche d’une mise à niveau compatible et l’achat réel.

L’interview de Nicolas Maigne, responsable développement marché EMEA de Lexar/Crucial

Quel est l’intérêt majeur pour vos partenaires revendeurs de ce sélecteur de mémoires que vous avez lancé ?

Nous offrons deux bénéfices importants aux revendeurs en leur donnant un accès temps réel à la base de données avec la compatibilité la plus large et la plus à jour du marché. Ces deux bénéfices sont :
– Moins de retours (suppression du risque de vendre une mauvaise pièce pour un système donné, et mise en confiance du revendeur qui veut vendre des pièces Crucial/Micron) ;
–  Coûts plus bas ET marges plus élevées (le Sélecteur permet au revendeur de gérer moins de références en stock, achetées à un coût plus bas et revendues au prix d’une pièce “compatible”)

Notre Sélecteur est également primordial pour permettre a notre Channel de vendre des modules DRAM pour Serveurs et Stations de Travail, un marché stratégique pour Crucial/Micron en 2012.

Ne pensez-vous pas que vous faites un peu le travail des grossistes en la matière ?

Notre mission consiste à un être un partenaire avec qui le Channel peut travailler plus facilement. Distributeurs et revendeurs utilisent le Sélecteur pour réduire leurs coûts et retours produits car nous investissons du temps et de l’argent pour mettre a jour quotidiennement la base de données, qui couvre aujourd’hui plus de 50,000 systèmes.

Quelle est, en 2012, la complexité principale à concevoir, fabriquer et vendre de la mémoire sous toutes ses formes ?

Le défi principal tient à la masse critique et à la garantie d’approvisionnement. Le choix idéal serait celui d’un géant mondial (garantie de masse critique suffisante et de fiabilité) qui aurait une division commerciale dédiée Channel (garantie de support) ainsi qu’une chaîne d’approvisionnement locale (garantie de disponibilité produits et de flexibilité d’approvisionnement) au sein de l’UE. Nous correspondons bien à ce portrait robot !

La SSD a le vent en poupe, particulièrement depuis les « déboires » rencontrés par l’industrie des disques durs. Lexar/Crucial en a-t-il profité pour améliorer ses ventes dans nos régions ?

Nous anticipons une demande soutenue sur le segment e-commerce/consumer en 2012, ainsi qu’un décollage de l’adoption des SSDs au sein des canaux B2B et Industriel. Les datacenters pour le Cloud, par exemple, sont en train de tirer le marché des SSDs de manière très forte. Nous sommes convaincus de nos atouts pour intéresser le Channel sur ce segment, notamment du fait de la qualité et de la fiabilité de nos solutions, qui sont les paramètres les plus importants pour les responsables de datacenters.

Êtes-vous dès lors confiant pour les six prochains mois en dépit de la récession économique (réelle ou ressentie) ?

Si vous regardez le segment des datacenters pour le Cloud, par exemple, Micron/Crucial y offre des solutions SSD et DRAM Serveur qui se traduisent par des baisses de coûts directs pour le responsable de datacenter (baisse au niveau du fameux concept de “Total Cost of Ownership”, ou TCO). Les responsables de datacenters peuvent remplacer plusieurs douzaines de disques durs magnétiques traditionnels par un unique SSD; de même, les SSDs et les modules DRAM Serveur de faible voltage permettent de réduire la facture d’électricité du datacenter de manière substantielle. Pour toutes ces raisons, nous pensons que le contexte économique déprimé que nous connaissons en ce moment pourrait se révéler être un formidable catalyseur pour l’adoption des DRAM et SSDs en 2012.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur