Logiciels : Flexera absorbe Meta SaaS et Brainwaregroup

News ChannelTendances IT

Flexera se renforce sur le marché européen du SAM (Software Asset Management) avec Brainwaregroup. Et renomme la plateforme de Meta SaaS « Flexera SaaS Manager ».

Flexera opte pour la croissance externe afin d’enrichir son offre de solutions de gestion des actifs logiciels (SAM – Software Asset Management). L’entreprise américaine a racheté pour des montants restés confidentiels Meta SaaS et Brainwaregroup.

L’éditeur suisse Brainwaregroup propose des solutions SAM et d’IT Service Management. Elles sont utilisées par « plus de 500 entreprises », principalement dans la région DACH (Allemagne, Autriche, Suisse). Flexera va intégrer l’offre à sa solution d’optimisation des licences logicielles FlexNet Manager Suite for Enterprises, entre autres.

Une intégration vantée par la direction de Brainwaregroup.

« Nous savons que les clients veulent des fournisseurs qui ne se contentent pas de promettre des solutions simples pour répondre à des problèmes complexes », a déclaré Rey Schallberger, directeur général de Brainwaregroup. Les clients veulent travailler avec des fournisseurs « capables de répondre à leurs besoins immédiats et sur le long terme ». Flexera fait partie de ces fournisseurs, selon lui. Brainwaregroup se félicite donc d’intégrer son écosystème.

Un point de vue partagé par le fournisseur texan Meta SaaS, lui aussi racheté par Flexera. Sa plateforme de gestion des dépenses SaaS est renommée Flexera SaaS Manager. « Les entreprises, les PME en particulier, bénéficient désormais d’un fournisseur SAM de référence pour optimiser l’ensemble de leurs dépenses technologiques (des solutions SaaS aux logiciels utilisés sur site et dans un datacenter) », a souligné Arlo Gilbert, CEO de Meta SaaS.

Éclairer le Shadow SaaS

Pour Tom Canning, vice-président stratégie de Flexera, il y a urgence : « le nombre d’applications SaaS utilisées grimpe en flèche » et « près d’un tiers de ces applications ne sont même pas exploitées ». Les entreprises, les PME, n’ont pas toujours la visibilité et les moyens de gérer ces applications SaaS. Résultat, « les coûts et les risques augmentent ».

Le fournisseur estime être à la hauteur des enjeux. Flexera déclare désormais pouvoir fournir à ses clients et partenaires « une visibilité sur plus de 32 000 applications SaaS », que leurs collaborateurs se les procurent via des canaux officiels ou non (Shadow SaaS).

Et Flexera met en exergue une intégration directe avec plus de 250 applications SaaS largement utilisées, dont Salesforce, Office 365, Slack et Box. Les clients ont ainsi la possibilité d’évaluer l’impact « réél » de l’utilisation de ces outils en interne.

(crédit photo © ronstik / Shutterstock.com)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur