Econocom installe Avenue Matignon à Paris son Digital Center

Stratégies Channel

Visite guidée dans le Digital Center d’Econocom, Avenue Matignon. Un lieu qui, grâce au faire-savoir de l’entreprise, met en lumière de façon brillante ses savoir-faire…

(1) Deux marchés importants d’équipement des principaux établissements de santé hexagonaux

A la suite du lancement de sa nouvelle Business Unit dédiée au monde médical, Econocom a annoncé il y a quelques jours avoir remporté deux marchés importants dans l’univers hospitalier. Le premier concerne trois des sept lots composant le dernier appel d’offres lancé par Uni-HA, groupement d’achat rassemblant les plus gros CHU, CHRU et CH* de France, soit 54 établissements au total. Ce marché, conclu pour une durée de 4 ans et d’un montant de près de 5 M€ (sur un total de 10 M€) est coordonné par le CHU de Lyon. Il repose sur l’achat groupé de matériel informatique, au profit des médecins et personnels médicaux des différents établissements, afin de leur permettre d’accéder à leurs systèmes informatiques respectifs depuis un environnement spécialisé. Parallèlement, Econocom a signé un deuxième marché d’un montant de plus de 8 M€ (sur une durée de 18 mois) pour équiper ces mêmes établissements de portables et d’ultra portables.

Julien Combier, Responsable des Achats Informatiques aux Hospices Civils de Lyon, témoigne : «Ce marché est le premier marché groupé lancé au niveau national sur un périmètre aussi large. Nous souhaitions donc, pour y répondre, pouvoir nous appuyer sur des partenaires ayant une expérience significative dans le domaine de la santé

Les trois lots portent sur :

–              Les écrans médicaux de diagnostic, de relecture, de mammographie et de chirurgie pour un montant de près de 2 M€ (partenaire d’Econocom : EIZO).
–              Les écrans, claviers et souris lavables pour un montant de près de 500 000 € (partenaires d’Econocom : UP & GO et MAN et MACHINE).
–              Les chariots médicalisés informatiques pour un montant d’environ 2 M€ (nouveau partenaire d’Econocom : BYTEC).

Philippe Goullioud,  déclare : «Ces premiers succès font suite au lancement de notre activité spécifique au secteur médical en France en juin dernier. Ils témoignent de notre capacité à offrir des produits et solutions intégrés, conçus à partir des besoins métier de nos clients, à des prix extrêmement compétitifs.»

Et Julien Combier de conclure : «L’approche spécialisée d’Econocom a été un facteur décisif dans notre choix. Nous espérons beaucoup de ce choix qui doit nous permettre d’engendrer des gains importants pour chacun de nos établissements, avec un partenaire ayant déjà fait ses preuves dans nos marchés bureautiques.»

 

Econocom installe Avenue Matignon à Paris son Digital Center

Visite guidée dans le Digital Center d’Econocom, Avenue Matignon. Un lieu qui, grâce au faire-savoir de l’entreprise, met en lumière de façon brillante ses savoir-faire…

C’est dans une avenue parisienne célèbre dans le monde entier, à deux pas des bureaux du Premier Ministre, à trois de l’ancien Centre Mondial de l’Informatique cher à JJSS et Seymour Papert, et à peine à quelques hectomètres des Champs-Elysées, qu’Econocom (« Mobility On Demand ») vient d’inaugurer un superbe lieu baptisé « Digital Center ».

Un lieu d’un peu plus de 70 m2 dont la vocation est de démontrer aux clients et aux partenaires du groupe de distribution et de services la capacité d’Econocom (post-rachat d’ECS) a innover et à proposer des solutions efficaces, pérennes et pour tout dire « sexy » dans les domaines de la mobilité, du multimédia au sens large ainsi que pour certains marchés verticaux, dont celui de la santé. Un marché de la santé qui vient du reste de voir l’entreprise de Jean-Louis Bouchard (Président) et Véronique di Benedetto (DGA, lauréate 2011 pour la catégorie «Techno & Médias» de La Tribune Women’s Award) remporter deux contrats d’importance (1)…

34 avenue Matignon.

C’est au septième étage de ce superbe immeuble parisien, avec ses cariatides en façade, qu’Econocom a installé en octobre dernier son Digital center. Une vitrine, en quelque sorte, de ses expertises et de son savoir-faire en matière d’intégration. Mais aussi de sa capacité à innover. Et puis il s’agit là indiscutablement d’un outil efficace et prestigieux de communication. Le lieu s’avère en effet superbe et doté d’une terrasse chauffée. De quoi, pour Econocom, inviter au fil des mois ses partenaires, clients sans négliger son propre personnel.

Que peut-on découvrir pour l’heure dans cet espace ouvert en octobre dernier ? Au sein de trois espaces juxtaposés (médical, multimédia, mobilité), tout un panel de solutions, allant de la borne tactile au terminal patient (présenté sur son lit médicalisé), en passant par un mur d’image, des écrans intelligents ou interactifs, des systèmes de visioconférence, des écrans de lecture et de diagnostic (affichant jusqu’à 4 millions de pixels et bientôt 10), une borne pour personnes à mobilité réduite, la gestion intelligente d’un immeuble ou encore un système de numérisation intégrale du bloc opératoire…

« Montrer des solutions complètes, et en situation », telle est la volonté d’Econocom exprimée par Philippe Goullioud, Directeur Général du Groupe Products & Solutions qui ajoute : « il s’agit pour nous de démontrer notre savoir-faire en matière d’intégration globale de tous les nouveaux actifs numériques. »

Véronique di Benedetto acquiesce, avant d’ajouter : « Nous souhaitons conserver un temps d’avance, et quoi de mieux qu’un tel outil pour en manifester la preuve ? En mettant ainsi en situation réelle de nombreuses solutions innovantes, nous démontrons notre capacité à fournir l’ensemble de la chaine, à apporter avec aisance infrastructures et services. »

Et la Directrice Générale Adjointe d’évoquer, avec Philippe Goullioud, la problématique d’intégration de l’ensemble des « devices » dans les entreprises, la démocratisation des termes et des métiers, mais aussi le « green-IT », les problématiques de dématérialisation, etc. Bref, le Digital Center doit être un lieu de découvertes et d’échanges sur tous les sujets qui ont de l’importance dans la sphère IT.

La visite des lieux s’achèvera pour nous par une découverte en compagnie de Cédric Boulanger, responsable du centre de profit « Multimédia » chez Econocom, de diverses solutions innovantes. L’une développée pour le compte d’un grand groupe de distribution (Leclerc pour ne pas le nommer), une autre pour un réseau de distributeur spécialisés, et encore une autre correspondant cette fois aux besoins du secteur hospitalier et d’ores et déjà installée en Belgique. « Dans tous ces cas, explique Cédric Boulanger, l’idée fut de transformer ce qui était un centre de coût en centre de profit. » Mais nos hôtes nous feront également la démonstration d’un écran interactif, de l’utilisation d’un iPad pour piloter une maison de A à Z (volets roulants, chauffages, allumage-extinction des luminaires, etc.). Du sérieux et du plus fun : un cocktail réussi !

 

 

(1) Deux marchés importants d’équipement des principaux établissements de santé hexagonaux

A la suite du lancement de sa nouvelle Business Unit dédiée au monde médical, Econocom a annoncé il y a quelques jours avoir remporté deux marchés importants dans l’univers hospitalier. Le premier concerne trois des sept lots composant le dernier appel d’offres lancé par Uni-HA, groupement d’achat rassemblant les plus gros CHU, CHRU et CH* de France, soit 54 établissements au total. Ce marché, conclu pour une durée de 4 ans et d’un montant de près de 5 M€ (sur un total de 10 M€) est coordonné par le CHU de Lyon. Il repose sur l’achat groupé de matériel informatique, au profit des médecins et personnels médicaux des différents établissements, afin de leur permettre d’accéder à leurs systèmes informatiques respectifs depuis un environnement spécialisé. Parallèlement, Econocom a signé un deuxième marché d’un montant de plus de 8 M€ (sur une durée de 18 mois) pour équiper ces mêmes établissements de portables et d’ultra portables.

Julien Combier, Responsable des Achats Informatiques aux Hospices Civils de Lyon, témoigne : «Ce marché est le premier marché groupé lancé au niveau national sur un périmètre aussi large. Nous souhaitions donc, pour y répondre, pouvoir nous appuyer sur des partenaires ayant une expérience significative dans le domaine de la santé

Les trois lots portent sur :

Les écrans médicaux de diagnostic, de relecture, de mammographie et de chirurgie pour un montant de près de 2 M€ (partenaire d’Econocom : EIZO).
Les écrans, claviers et souris lavables pour un montant de près de 500 000 € (partenaires d’Econocom : UP & GO et MAN et MACHINE).
Les chariots médicalisés informatiques pour un montant d’environ 2 M€ (nouveau partenaire d’Econocom : BYTEC).

Philippe Goullioud,

Econocom installe Avenue Matignon à Paris son Digital Center

Visite guidée dans le Digital Center d’Econocom, Avenue Matignon. Un lieu qui, grâce au faire-savoir de l’entreprise, met en lumière de façon brillante ses savoir-faire…

C’est dans une avenue parisienne célèbre dans le monde entier, à deux pas des bureaux du Premier Ministre, à trois de l’ancien Centre Mondial de l’Informatique cher à JJSS et Seymour Papert, et à peine à quelques hectomètres des Champs-Elysées, qu’Econocom (« Mobility On Demand ») vient d’inaugurer un  superbe lieu baptisé « Digital Center ».

Un lieu d’un peu plus de 70 m2 dont la vocation est de démontrer aux clients et aux partenaires du groupe de distribution et de services la capacité d’Econocom (post-rachat d’ECS) a innover et à proposer des solutions efficaces, pérennes et pour tout dire « sexy » dans les domaines de la mobilité, du multimédia au sens large ainsi que pour certains marchés verticaux, dont celui de la santé. Un marché de la santé qui vient du reste de voir l’entreprise de Jean-Louis Bouchard (Président) et Véronique di Benedetto  (DGA, lauréate 2011 pour la catégorie «Techno & Médias» de La Tribune Women’s Award) remporter deux contrats d’importance (1)…

34 avenue Matignon.

C’est au septième étage de ce superbe immeuble parisien, avec ses cariatides en façade, qu’Econocom a installé en octobre dernier son Digital center. Une vitrine, en quelque sorte, de ses expertises et de son savoir-faire en matière d’intégration. Mais aussi de sa capacité à innover. Et puis il s’agit là indiscutablement d’un outil efficace et prestigieux de communication. Le  lieu s’avère en effet superbe et doté d’une terrasse chauffée. De quoi,  pour Econocom, inviter au fil des mois ses partenaires, clients sans négliger  son propre personnel.

Que peut-on découvrir pour l’heure dans cet espace ouvert en octobre dernier ? Au sein de trois espaces juxtaposés (médical, multimédia, mobilité), tout un panel de solutions, allant de la borne tactile au terminal patient (présenté sur son lit médicalisé), en passant par un mur d’image, des écrans intelligents ou interactifs, des systèmes de visioconférence, des écrans de lecture et de diagnostic (affichant jusqu’à 4 millions de pixels et bientôt 10), une borne pour personnes à mobilité réduite, la gestion intelligente d’un immeuble ou encore un système de  numérisation intégrale du bloc opératoire…

« Montrer des solutions complètes, et en situation », telle est la volonté d’Econocom exprimée par Philippe Goullioud, Directeur Général du Groupe Products & Solutions qui ajoute : « il s’agit pour nous de démontrer notre savoir-faire en matière d’intégration globale de tous les nouveaux actifs numériques. »

Véronique di Benedetto acquiesce, avant d’ajouter : « Nous souhaitons conserver un temps d’avance, et quoi de mieux qu’un tel outil pour en manifester la preuve ? En mettant ainsi en situation réelle de nombreuses solutions innovantes, nous démontrons notre capacité à fournir l’ensemble de la chaine, à apporter avec aisance infrastructures et services. »

Et la Directrice Générale Adjointe d’évoquer, avec Philippe Goullioud, la problématique d’intégration de l’ensemble des « devices » dans les entreprises, la démocratisation des termes et des métiers, mais aussi le « green-IT », les problématiques de dématérialisation, etc. Bref, le Digital Center doit être un lieu de découvertes et d’échanges sur tous les sujets qui ont de l’importance dans la sphère IT.

La visite des lieux s’achèvera pour nous par une découverte en compagnie de Cédric Boulanger, responsable du centre de profit « Multimédia » chez Econocom, de diverses solutions innovantes. L’une développée pour le compte d’un grand groupe de distribution (Leclerc pour ne pas le nommer), une autre pour un réseau de distributeur spécialisés, et encore une autre correspondant cette fois aux besoins du secteur hospitalier et d’ores et déjà installée en Belgique. « Dans tous ces cas, explique Cédric Boulanger, l’idée fut de transformer ce qui était un centre de coût en centre de profit. » Mais nos hôtes nous feront également la démonstration d’un écran interactif, de l’utilisation d’un iPad pour piloter une maison de A à Z (volets roulants, chauffages, allumage-extinction des luminaires, etc.). Du sérieux et du plus fun : un cocktail réussi !

 

 

(1) Deux marchés importants d’équipement des principaux établissements de santé hexagonaux

A la suite du lancement de sa nouvelle Business Unit dédiée au monde médical, Econocom a annoncé il y a quelques jours avoir remporté deux marchés importants dans l’univers hospitalier. Le premier concerne trois des sept lots composant le dernier appel d’offres lancé par Uni-HA, groupement d’achat rassemblant les plus gros CHU, CHRU et CH* de France, soit 54 établissements au total. Ce marché, conclu pour une durée de 4 ans et d’un montant de près de 5 M€ (sur un total de 10 M€) est coordonné par le CHU de Lyon. Il repose sur l’achat groupé de matériel informatique, au profit des médecins et personnels médicaux des différents établissements, afin de leur permettre d’accéder à leurs systèmes informatiques respectifs depuis un environnement spécialisé. Parallèlement, Econocom a signé un deuxième marché d’un montant de plus de 8 M€ (sur une durée de 18 mois) pour équiper ces mêmes établissements de portables et d’ultra portables.

Julien Combier, Responsable des Achats Informatiques aux Hospices Civils de Lyon, témoigne : «Ce marché est le premier marché groupé lancé au niveau national sur un périmètre aussi large. Nous souhaitions donc, pour y répondre, pouvoir nous appuyer sur des partenaires ayant une expérience significative dans le domaine de la santé

Les trois lots portent sur :

–              Les écrans médicaux de diagnostic, de relecture, de mammographie et de chirurgie pour un montant de près de 2 M€ (partenaire d’Econocom : EIZO).
–              Les écrans, claviers et souris lavables pour un montant de près de 500 000 € (partenaires d’Econocom : UP & GO et MAN et MACHINE).
–              Les chariots médicalisés informatiques pour un montant d’environ 2 M€ (nouveau partenaire d’Econocom : BYTEC).

Philippe Goullioud,  déclare : «Ces premiers succès font suite au lancement de notre activité spécifique au secteur médical en France en juin dernier. Ils témoignent de notre capacité à offrir des produits et solutions intégrés, conçus à partir des besoins métier de nos clients, à des prix extrêmement compétitifs.»

Et Julien Combier de conclure : «L’approche spécialisée d’Econocom a été un facteur décisif dans notre choix. Nous espérons beaucoup de ce choix qui doit nous permettre d’engendrer des gains importants pour chacun de nos établissements, avec un partenaire ayant déjà fait ses preuves dans nos marchés bureautiques.»

déclare : «Ces premiers succès font suite au lancement de notre activité spécifique au secteur médical en France en juin dernier. Ils témoignent de notre capacité à offrir des produits et solutions intégrés, conçus à partir des besoins métier de nos clients, à des prix extrêmement compétitifs.»

Et Julien Combier de conclure : «L’approche spécialisée d’Econocom a été un facteur décisif dans notre choix. Nous espérons beaucoup de ce choix qui doit nous permettre d’engendrer des gains importants pour chacun de nos établissements, avec un partenaire ayant déjà fait ses preuves dans nos marchés bureautiques.»