Le marché de la distribution IT affiche une croissance de 6% en 2018

DistributionStratégies ChannelTendances IT

Avec un chiffre d’affaires de 7 milliards d’euros, l’année 2018, qui se termine avec une croissance de 6% par rapport à 2017, a été une année faste pour la distribution informatique en France.

Le Syndicat Français des Grossistes Informatiques (SGI), qui regroupe les grossistes informatiques et multimédia, publie les chiffres du secteur pour l’année 2018, en partenariat avec Context. ChannelBiz. en reproduit l’intégralité.

Télécommunications, solutions clients, infrastructure et sécurité portent le marché de la distribution IT

Les solutions client, pèsent 58% des revenus du secteur et l’infrastructure 20%. Les deux catégories affichent une croissance de 4% par rapport à 2017. La sécurité, quoique ne pesant que 5% des ventes totales, est en croissance de 5% et confirme une tendance de fond constatée tout au long de l’année.

Cette année encore, la croissance est portée par les télécommunications qui pèsent 14% du chiffre d’affaires total et sont en croissance de 28% par rapport à 2017, notamment sur les marchés « volume ».

Source : Context, Marché Grossiste en France – Distribution totale – Indicateurs pour le SGI

 

La croissance des télécommunications est portée principalement par les ventes de smartphones (+29%) qui ont vu le lancement de plusieurs nouveaux modèles sur le marché, à la fois de la part des leaders du secteur mais aussi suite à l’entrée sur le marché français de nouvelles marques.

 

Sur les marchés « volume » : la téléphonie mobile, les services et le gaming sont en croissance, le personal computing et l’impression restent globalement stables, alors que les produits de stockage et le matériel réseau pour la maison sont en baisse.

Une analyse par segment de marché démontre que la croissance annuelle de 7% du marché « volume » en 2018 est portée, par la téléphonie mobile (+28%) en premier lieu, mais également par les mises à niveau PC (+10%), par les services (+11%) et par le gaming (+7%). Les moniteurs de bureau affichent quant à eux une croissance de 3%. L’ensemble de ces segments a un poids cumulé de 45% du marché « volume ».

En 2018, le chiffre d’affaire des deux segments les plus significatifs, qui sont le personal computing (poids = 27%) et l’impression (poids = 21%), est globalement stable, avec une légère hausse (+1%) pour le PC et une légère baisse pour l’impression (-2%).

Dans le personal computing les tendances par catégorie ne sont pas homogènes : les tablet PC (+7%), les garanties et services (+11%) et les moniteurs (+5%) sont en hausse, alors que les notebooks (-2%), les desktops (-3%), les HDD (-12%) et les processeurs (-5%) affichent une baisse.

En impression, la baisse du segment est imputable surtout au marché des toners, qui décroit de -7%.

Trois segments affichent des pertes de vitesse sur le marché « volume » en 2018 : les accessoires audio/vidéo et les Media Players (-10%), le matériel de réseau pour la maison (-18%) et les produits de stockage grand public (-31%). Ces derniers, et en particulier les catégories NAS et HDD, subissent de plein fouet deux effets qui expliquent la baisse des ventes : d’une part la montée en puissance du stockage en mode « as a service », qui permet aux consommateurs de stocker dans le cloud, et d’autre part l’impact sur les prix de la taxe pour copie privée, qui rend l’achat en France des produits de stockage plus onéreux que dans d’autres pays de l’UE.

Source : Context, Marché Grossiste en France – Distribution volume – Indicateurs pour le SGI

Pour les grossistes « valeur » la croissance est portée en 2018 surtout par les ventes de hardware et par le software de gestion de données et de sécurité.

Le marché « valeur », qui pèse 33% du chiffre d’affaires total réalisé par les grossistes, affiche pour l’année 2018 une croissance de 4% du chiffre d’affaires. L’ensemble des marchés qui le composent est en effet en croissance : l’infrastructure (+4%), les solutions clients (+6%), la sécurité (+5%) et les télécommunications (+4%).

Parmi les catégories de produits particulièrement dynamiques nous retrouvons à la fois du hardware et du software.

Ainsi, les switches réseau (+11%), les serveurs (+11%) et les baies de disques (+21%) contribuent aux bonnes performances des segments des serveurs d’entreprise (+12%), des réseaux d’entreprise (+8%) et du stockage d’entreprise (+8%). Contrairement aux marchés « volume », où l’activité stagne, dans les marchés « valeur » le personal computing se porte bien avec 4% de croissance, surtout pour les terminaux en point de vente. De bonnes performances sont également à noter dans l’affichage dynamique, qui a vu son chiffre d’affaires s’accroitre de 6% en 2018.

Au niveau du software, les plus fortes croissances en 2018 sont sur les segments de la gestion des données (+12%) et des logiciels de design (+11%), alors que la catégorie du software d’entreprise subit une décroissance de -17%.

Comme pour les marchés « volume », les marchés « valeur » aussi bénéficient d’une bonne croissance de la catégorie garanties et services (+12%).

 

Lire aussi :