Disques durs compacts, empreinte carbone réduite

Stratégies Channel
Tim Wright, directeur du support technique, Toshiba Europe Storage Device Division

Malgré la conjoncture économique mondiale difficile, le marché européen centre de données continue de bien se porter. Rien qu’au cours du troisième trimestre 2009, les entreprises de seulement cinq capitales européennes (Londres, Paris, Francfort, Amsterdam et Madrid) ont occupé 18 190 m² d’espace supplémentaire dans les centres de données, selon la société de conseil en immobilier CB Richard Ellis1 (CBRE). Cette tendance ne montre aucun signe de ralentissement et CBRE prévoit une croissance soutenue tout au long de l’année 2010.

Les disques durs d’entreprise de 2.5″ offre un avantage supplémentaire par rapport à la technologie de 3,5″ : de meilleures performances ARV.  Il s’agit d’un élément de performance clé pour les disques durs d’entreprise utilisés dans les centres de données. En effet, plusieurs disques durs fonctionnant côte à côte dans un même rack, les vibrations en rotation découlant du fonctionnement collectif des disques durs peuvent altérer leurs performances.  Autre avantage significatif conféré par les disques durs d’entreprise de 2,5″ aux propriétaires de centres de données : leurs qualités acoustiques.  En comparaison des disques durs de 3,5″, les disques durs compacts sont extrêmement silencieux en fonctionnement.  À titre d’exemple, le MBF2600RC de Toshiba n’émet que 2,9 bels par unité, contre  3,4 bels pour le disque dur équivalent de 3,5″.  Étant donné qu’un centre de données moyen peut contenir des centaines voire des milliers de disques durs qui fonctionnent en permanence, migrer vers la technologie de disque dur compact peut réduire de façon significative le niveau de bruit global.  En outre, bon nombre des fonctionnalités initialement développées pour les applications mobiles de 2,5″ ont été intégrées aux disques durs d’entreprise compacts et cette technologie repose sur des normes strictes en matière de résistance aux chocs en fonctionnement et aux vibrations.  En d’autres termes, les disques durs compacts, de plus en plus utilisés dans les applications d’entreprise, surpassent la technologie de 3,5″ en matière de résistance aux chocs et aux vibrations.

Autre avantage inhérent aux disques durs d’entreprise de 2,5″ : ils génèrent moins de chaleur en fonctionnement que les disques durs de 3,5″.  Les disques durs compacts sont moins susceptibles de surchauffer lorsque plusieurs d’entre eux sont installés à proximité dans un rack.  Ils peuvent donc également contribuer à réduire la climatisation dans les centres de données.  La climatisation pouvant représenter 60 % de la consommation d’énergie d’un centre de données, migrer vers la technologie de 2,5″ peut, selon une étude récente menée par la Royal Institution of Chartered Surveyors (RICS) au Royaume-Uni, se traduire rapidement par des réductions de coûts tangibles.

Alors que les disques durs compacts sont encore relativement récents, ils témoignent de l’intérêt croissant suscité par la technologie auprès des plus grands intégrateurs de systèmes mondiaux et des propriétaires de centres de données.  À titre d’exemple, mi-2009, Hewlett-Packard a annoncé son intention de proposer des ensembles RAID intégrés avec des disques durs compacts[4] et IBM[5] propose depuis un certain temps déjà des produits similaires conçus pour les centres de données.  Les fournisseurs de disques durs recherchent de nouveaux moyens pour faire bénéficier les clients devant intégrer de nouveaux disques durs dans l’espace existant des avantages de la technologie de disque dur compact.  Toshiba, par exemple, a récemment développé un châssis permettant aux entreprises dont l’espace dédié au centre de données est limité d’utiliser des disques durs compacts de 2,5″, sans devoir remplacer leur infrastructure ni passer des heures à installer le matériel.   Selon une analyse récente menée par IDC qui porte sur le marché mondial des disques durs entre 2010 et 2014, la transition de la technologie de 3,5″ aux disques durs compacts hautes performances de 2,5″ sera terminée d’ici 2012.[6]

Dans un monde où les services informatiques des entreprises subissent une pression croissante pour réduire les coûts et où les gouvernements soutiennent une plus grande efficacité énergétique, les disques durs d’entreprise de 2,5″ permettent aux propriétaires de centres de données de concilier ces objectifs en apparence contradictoires.  L’utilisation de disques durs compacts dans les centres de données permet de réaliser des économies d’énergie annuelles qui accélèrent le retour sur investissement.  Cette technologie alliant des avantages environnementaux et financiers, l’optimisme d’IDC quant à l’avenir de la technologie de disque dur d’entreprise 2,5″ prend tout son sens.


[3] Référencé dans l’article Integrating your Green IT strategy into business objectives http://www.computerweekly.com/Articles/2009/12/14/239622/Integrating-your-Green-IT-strategy-into-business-objectives.htm

[4] Référencé dans l’article HP storage systems to feature small form factor SAS drivehttp://searchstorage.techtarget.com/news/article/0,289142,sid5_gci1341037,00.html

[5] Référencé dans IBM Hard Disk Drive business chronology http://www-03.ibm.com/ibm/history/exhibits/storage/storage_chrono20b.html

[6] Analyse IDC : Worldwide Hard Disk Drive 2010 – 2014 Forecast: Sowing Seeds of Change for Enterprise Applications, p.22-23 (Tableau 7)

Lire aussi :