Claranet s’offre Oxalide, Sec-1 et Iten Solutions

News Channel

Pour se renforcer dans les services managés, l’hébergeur britannique Claranet s’offre trois prestataires européens, dont l’intégrateur et spécialiste devops français Oxalide.

Claranet mène ses opérations de croissance externe tambour battant. L’hébergeur britannique a confirmé cette semaine le rachat de trois sociétés : Oxalide, Sec-1 et Iten Solutions. En France, l’acquisition de l’intégrateur et spécialiste DevOps et Cloud Oxalide renforce le positionnement de Claranet sur le marché de l’infogérance d’applications web critiques. Et conforte sa position de partenaire AWS de référence dans l’Hexagone.

Oxalide, de son côté, se félicite de rejoindre un groupe européen d’envergure, tout en préservant « l’agilité » apportée aux clients. « Nous sommes d’autant plus heureux de ce rapprochement qu’il prolonge et renforce le projet d’entreprise qui nous motive depuis plus de 15 ans », déclarent Maxime Kurkdjian et Sébastien Lucas, ses dirigeants fondateurs. « C’est pour cette raison que nous resterons pleinement intégrés à ce projet ». Fondé en 2000, Oxalide emploie 95 personnes, revendique 300 clients et un chiffre d’affaire de 17,5 M€.

Sécurité et services managés

Au Royaume Uni, Sec-1 fournit test d’intrusion, audit de vulnérabilité et formation. L’entreprise créée en 2001 emploie environ 60 collaborateurs et déclare 7 M€ de chiffre d’affaires. Son rachat permet à Claranet de muscler ses services de sécurité informatique. Et d’intégrer les fondateurs de Sec-1, Matt Hawnt et Gary O’Leary-Steele.

Enfin, Claranet s’est offert Iten Solutions. Ce prestataire informatique est né en 2013 du rapprochement des sociétés portugaises Prológica et CPCis. Il emploie 360 personnes pour un revenu annuel de 80 M€. Grâce à cette opération, Claranet se positionne dans l’infogérance au Portugal. Et marque de son empreinte le marché européen des services IT.

D’autres acquisitions en vue

Comme l’a rappelé Silicon.fr, ces acquisitions font suite aux rachats d’Ardenta et Diademys en 2016, Aspaway, Runiso et Morea en 2015. Ainsi élargi, le groupe Claranet revendique plus de 360 M€ de chiffre d’affaires annuel, plus de 1 800 employés et 6 500 clients.

Claranet, qui a refinancé sa dette auprès d’établissements financiers, compte désormais Tikehau Capital parmi ses actionnaires minoritaires. Et entend poursuivre ses emplettes dans les services managés en Europe. Un secteur qui devrait « se consolider dans les 24 prochains mois », selon Charles Nasser, fondateur et CEO du groupe Claranet. Grâce à son refinancement, l’entreprise indique disposer d’une facilité d’acquisition de 93 M€ (80 £M). En revanche, sa direction ne précise pas les montants de ses plus récentes acquisitions.

Lire également :

Claranet devient AWS Premier Consulting Partner

Le Cloud ne peut plus se passer du channel

crédit photo de une © Pressmaster / shutterstock.com

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur