HPE veut sécuriser Hadoop et l’IoT avec l’aide du channel

Produits & Services

Hewlett Packard Enterprise (HPE) ambitionne de vendre plus de solutions de sécurité par le biais de ses partenaires channel. La solution HPE SecureData pour Hadoop et l’IoT doit l’y aider.

L’offre HPE SecureData pour Hadoop et l’IoT (Internet des objets) a été présentée à San Francisco, lors de la conférence RSA dédiée à la sécurité. Sécuriser les données sensibles « statiques, en mouvement et en cours d’utilisation » dans les systèmes Hadoop, le framework Open Source dédié au traitement de données massives, et Big Data est un des objectifs de l’offre. La solution intègre également le système de collecte et de traitement de données en temps réel Apache NiFi pour sécuriser les données générées au sein d’environnements IoT. L’ensemble s’appuie sur les technologies HPE Format-preserving Encryption (FPE) et HPE Secure Stateless Tokenization (SST).

Comme d’autres acteurs du marché, dont Cisco, initiateur d’un consortium blockchain IoT salué par le channel, HPE sait qu’une plus grande sécurité des objets connectés est attendue par les clients et partenaires. Pour impliquer davantage ces derniers, le groupe a annoncé l’an dernier son ambition de vendre plus de solutions de sécurité en s’appuyant sur le channel, rappelle CRN. Aujourd’hui, HPE propose à la vente indirecte des solutions de sécurité des données. Une catégorie auparavant vendue par les seules forces de vente du groupe. L’initiative offre « un potentiel énorme pour nos partenaires », a déclaré Sheryl Wharff, responsable du marketing produit monde pour HPE Data Security. C’est aussi un passage obligé pour atteindre largement le mid-market.

Fournisseurs de services managés

Lors de la conférence RSA, HPE a également annoncé la disponibilité prochaine de ArcSight Investigate. Il s’agit d’une solution de recherche et de prévention des menaces destinée aux analystes en sécurité. Elle est compatible avec les solutions d’analyse de données massives structurées et semi-structurée HPE Veritas. Avec ArcSight Investigate, HPE veut à la fois convaincre ses revendeurs traditionnels et les fournisseurs de services managés de promouvoir et vendre l’offre. Et ainsi accélérer l’adoption des solutions de sécurité data de la marque.

C’est d’autant plus pressant que le Règlement européen sur la protection des données (ou GDPR, General Data Protection Regulation, en anglais) va entrer en vigueur en mai 2018. Pour s’y conformer, les organisations devront affûter leur stratégie, voire investir. Rappelons-le, ce règlement introduit de nouveaux droits pour les personnes et renforce les obligations pour les entreprises actives dans l’Union européenne. Il alourdit aussi les sanctions administratives à l’encontre des responsables de traitement et des sous-traitants qui ne respecteraient pas les dispositions du texte.

Lire également :

Avec Niara, HPE fait encore de l’ombre à Cisco

Devant ses partenaires, HPE entame l’opération reconquête

crédit photo © Hewlett Packard Enterprise

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur