Microsoft guide ses nouveaux clients Azure vers ses partenaires… ravis !

News Channel

À partir du 1er février 2017, les nouveaux clients d’Azure en contrat MPSA seront dirigés vers les Cloud Solution Provider(s) de l’éditeur. Oxalide, société de conseil Cloud en France, s’en félicite.

Microsoft change le mode de facturation de son Cloud Azure. Les clients en contrat MPSA (Microsoft Products and Services Agreement) qui achèteront pour la première fois un service Azure sont concernés, explique dans un billet de blog Richard Smith, directeur en charge des licences commerciales chez Microsoft. À partir du 1er février 2017, ils seront dirigés vers les partenaires du programme CSP (Cloud Solution Provider) de l’éditeur. En revanche, l’option de paiement à l’usage (« pay-as-you-go ») ne sera plus proposée aux nouveaux clients Azure/MPSA.

Maxime Kurkdjian
Maxime Kurkdjian

Pour Oxalide, société de conseil devops et Cloud en France, c’est une opération gagnant-gagnant. « Microsoft a compris tout l’intérêt des partenaires intégrateurs pour assurer le succès des migrations vers le Cloud », explique à la rédaction Maxime Kurkdjian, président d’Oxalide. « C’est surtout une bonne nouvelle pour les clients », ajoute-t-il, car « pour maximiser les chances d’une migration réussie vers le Cloud, un bon accompagnateur est nécessaire ».

Partenaires à valeur ajoutée

Oxalide estime qu’une migration réussie vers le Cloud ne se limite pas à accéder à une interface, qu’elle nécessite des compétences techniques (architecture) et de conseil (plan de transformation). Microsoft, de son côté, déclare faire évoluer son modèle de licences pour créer des synergies entre ses trois approches commerciales : l’offre proposée par des partenaires à valeur ajoutée capables de contribuer aux politiques d’innovation d’entreprises (dans l’IoT, notamment), le web en self-service (Microsoft Online Subscription Program) et, enfin, d’autres accords (Enterprise Agreement) et contrats ouverts passés directement entre Microsoft et ses clients (pour au moins 500 utilisateurs ou terminaux).

Le programme CSP s’inscrit dans le cadre des partenariats à valeur ajoutée. Il a été lancé en juillet 2014 pour dynamiser les ventes indirectes de Microsoft. Mais aussi permettre à ses partenaires d’associer une offre de services et d’assistance à ses produits (Azure, Office 365), tout en gardant la main sur l’ensemble de la relation client. En 2017, le soutien renforcé de l’éditeur à ses partenaires permettra à l’écosystème dans son ensemble de profiter d’une dynamique du marché Cloud public « déjà forte », observe Maxime Kurkdjian. On notera, enfin, que les clients qui utilisent déjà Azure dans le cadre d’un contrat MPSA peuvent toujours bénéficier du paiement à l’usage.

Lire également :

Vahé Torossian met fin à son « intérim » chez Microsoft
SCC entre dans le programme Microsoft Cloud Solution Provider

Crédit photo: JeepersMedia via Visualhunt.com / CC BY

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur