Vocollect tombe dans l’escarcelle d’Intermec

Stratégies Channel

Intermec, spécialiste de la traçabilité, vient d’acquérir le numéro un mondial de la reconnaissance vocale pour  la modique somme de 190 millions de dollars.

Unanimement acceptée par les membres du comité de direction des deux entreprises, l’offre de reprise de Vocollect par Intermec fait sens. A l’issue de la période de probation de l’opération, le président et CEO de Vocollect Joe Pajer va diriger l’activité solutions vocales d’Intermec. A ce titre, il reportera directement à Patrick Byrne, président et CEO d’Intermec.

Joe Pajer explique : “Nous ne cherchions pas particulièrement à vendre Vocollect et nous avons donc considéré l’offre d’Intermec avec circonspection. Mais sa capacité à nous donner accès à des technologies adjacentes ainsi qu’à des clients de la supply chain dans le monde entier a rendu cette offre pour joindre nos forces irrésistible“.

Pour sa part, Patrick Byrne estime que “le vocal continuera sa croissance dans les entrepôts et les centres de distribution et Vocollect apporte des opportunités de croissance à long terme avec sa position de leader global“.

Il faut replacer cette acquisition dans son contexte. Soit une année 2010 record, ou le spécialiste du vocal a réalisé un CA conséquent de 120 millions de dollars, soit une croissance flirtant avec les 15%. Il a gagné 230 nouveaux clients, venant s’ajouter aux 200 signés en 2009. Vocollect revendique le chiffre de 300 000 personnes travaillant dans le monde avec ses solutions vocales.