C’est parti pour l’« Antidot Partner » avec une nouvelle politique tournée vers les intégrateurs

Stratégies Channel

Conjointement à la sortie d’AFS v7, la dernière version de sa solution de recherche et d’accès à l’information, l’éditeur Antidot a décidé de mettre sur pied une nouvelle politique commerciale. Ce, afin d’accroître significativement la part de son chiffre d’affaires réalisée en ventes indirectes, au travers de son écosystème de partenaires, SSII, intégrateurs et éditeurs de logiciels. A l’appui de cette inflexion stratégique, « l’Antidot Partner », un programme de partenariat dit « à 360° » et  comprenant un ensemble de services de formation, de certification et de support.

Créée en 1999, Antidot a su au fil des ans constituer un écosystème autour d’AFS, sa solution de recherche et d’accès à l’information. Des SSII et intégrateurs utilisent AFS en tant que brique « moteur de recherche » dans le cadre de grands projets, et des éditeurs de logiciels intègrent les fonctions avancées de recherche d’AFS au sein de leurs propres solutions.

Aujourd’hui, le programme « Antidot Partner » est lancé avec pour objectif d’apporter aux intégrateurs et éditeurs un ensemble de composants logiciels et de solutions répondant de façon compétitive aux besoins de leurs clients. Fabrice Lacroix, le président d’Antidot, explique : « Les entreprises ont pris conscience que leur performance passe par une meilleure valorisation de leurs données et des savoirs de leurs collaborateurs. Nous ressentons de plus en plus fortement cette demande, que nous expriment également nos partenaires. Notre offre produit est conçue pour répondre à leurs attentes et nous sommes à leurs côtés pour les accompagner avec les technologies les plus adaptées. »

Plus riche et plus complète, la solution AFS v7 agrège et valorise les données existantes, qui peuvent être publiées vers le système d’information de l’entreprise, ou de façon externe selon une dynamique « Web des Données ».  Elle a été pensée pour être plus simple à mettre en œuvre et à déployer, avec une richesse fonctionnelle accrue. Selon Antidot, après une formation de 2 jours, une équipe de développement d’une SSII est en mesure de tirer parti de la richesse d’AFS pour exploiter pleinement ses fonctions les plus avancées au sein d’une application ou d’un site web.

Disponible sous forme de licences ou en SaaS, AFS v7 bénéficie d’une tarification dégressive en fonction du volume ce qui doit permettre aux partenaires de capitaliser sur leur expertise et de bénéficier de visibilité sur la marge dégagée par chaque nouveau projet. Dans ce cadre, l’éditeur dit  anticiper une très forte croissance au cours des trois prochaines années. Le chiffre d’affaires représente déjà environ 1/3 des 3 M€ de CA réalisé en 2010. L’objectif est désormais qu’à trois ans, il représente plus de 60% de ce chiffre d’affaires (à environ 8 M€).