Absolute Software invite à la prudence pour la rentrée scolaire… sans rapport avec la Grippe A H1N1

Stratégies Channel

Pour celui qui se présente comme « le leader des solutions de récupération d’ordinateurs volés, de protection des données et de localisation sécurisée des actifs (Secure Asset Tracking) » la période de rentrée scolaire qui pointe le nez n’est pas une période de tout repos : les ordinateurs portables y sont, selon lui, davantage exposés au vol dans les universités, les écoles et  les internats. Absolute Software invite donc à la prudence et propose 9 commandements à méditer et, si possible, à mettre en pratique.

Pour Absolute Software, le back to school est une évidence : la rentrée scolaire est une période majeure côté élèves et étudiants pour investir dans du matériel électronique plus ou moins cher, à commencer par les ordinateurs, dont  de plus en plus de notebooks et netbooks. Mais, ajoute l’éditeur, la plupart de ces jeunes n’ont nulle conscience que leurs lieux d’étude (écoles, universités, internats, etc.) font partie des endroits où leurs équipements électroniques sont les plus exposés à la fauche (sans parler du racket…). Selon le spécialiste des solutions de récupération d’ordinateurs volés, de protection de données et de localisation sécurisée des équipements mobiles, ces endroits s’inscrivent même dans le Top 5 des lieux où l’on compte le plus d’ordinateurs portables volés.

Commentaire de John Livingston, CEO d’Absolute Software: « Les étudiants n’ont pas conscience de l’insécurité qui règne dans leur université ou sur leur campus. Certains laissent sans protection des équipements électroniques qui coûtent des milliers d’euros. Or, la rentrée est une période privilégiée pour les voleurs ».

L’éditeur ajoute qu’il ne s’agit pas seulement d’une question de coût de matériels, mais bien d’outils de travail devenus indispensables aux études, quand bien même ils peuvent avoir parallèlement un usage à des fins de loisirs. Conclusion : la perte d’un ordinateur peut avoir un impact sur la réussite scolaire d’un étudiant mais peut aussi l’exposer au vol d’identité.  Il en déduit que les étudiants doivent savoir comment se protéger.

Pour faciliter l’adoption des bonnes pratiques, Absolute fait ainsi 9 recommandations. A suivre.

1.   Utiliser des outils de verrouillage comme des câbles antivol par exemple qui peuvent dissuader les éventuels voleurs. Même si une forte secousse peut arracher le plastique extérieur de l’ordinateur et donc rendre inutile l’antivol, ils peuvent décourager certains voleurs potentiel qui réfléchiront à deux fois avant de prendre un risque.

2.   Eviter de laisser un ordinateur non sécurisé sans surveillance. Il est important de les ranger dans des placards fermés à clé, des coffres ou tout autre mobilier sécurisé lorsque les ordinateurs ne sont pas utilisés.

3.   Faire en sorte que l’ordinateur passe inaperçu lorsqu’il est transporté. Aux sacoches d’ordinateurs portables qui ne laissent aucun doute quant à ce qu’elles contiennent, il vaut mieux utiliser un sac à dos ou tout autre sac non dédié au transport d’ordinateur.

4.   Utiliser des mots de passe complexes et les changer régulièrement. Eviter les mots de passe qui peuvent être devinés facilement. Il est en effet plus sûr, de choisir un mot de passe composé à la fois de chiffres et de lettres et de ne pas le laisser visible ou à proximité de l’ordinateur.

5.   Installer des logiciels anti-virus, des solutions de cryptage, des anti-spywares (anti logiciels espions) ou des pare-feux. Eviter les accès non-autorisés et les spywares d’envahir l’ordinateur et protéger toute information de valeur avec des logiciels de cryptage des données. S’assurer que chacune des solutions est bien installée et mise à jour.

6.  Sauvegarder toute donnée importante de façon régulière. La sauvegarde doit être faite le plus souvent possible pour réduire le risque en cas de vol ou de perte. Les informations et les « savoirs » qui se trouvent sur un ordinateur sont souvent plus importants que l’ordinateur lui même.

7.   Comprendre les dangers des logiciels piratés et du partage des dossiers. La piraterie tout comme le déploiement massif de licences peut conduire à des pénalités légales ou financières. Non seulement cela est illégal mais en plus cela peut augmenter la sensibilité d’un ordinateur face aux virus, aux chevaux de troie, et autres types d’attaques.

8.  Vérifier la police d’assurance. Dans le cas d’un vol, certaines assurances habitation couvrent le vol d’ordinateur si celui-ci est volé alors qu’il se trouvait dans le domicile. Si un étudiant vit dans une cité universitaire par exemple, l’assurance du locataire peut fonctionner.

9. Utiliser un logiciel de localisation et de récupération d’ordinateur portable comme Computrace Lojack for Laptops par exemple pour repérer et récupérer son ordinateur si celui-ci est volé. Computrace Lojack for Laptops permet de supprimer à distance les données en cas de vol ce qui peut permettre de réduire significativement le vol d’identité. Cela coûte 52,99 euros TTC par an pour les particuliers et les PME.

C’est sans doute à ce neuvième point que conduisait la réflexion générale d’Absolute Software, mais les 8 autres recommandations sont également bonnes à prendre (y compris en entreprises). En attendant, pour plus d’informations sur Absolute Software et Computrace, consultez le site www.absolute.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur