Nouvelle stratégie de marque chez Intel, à Core et à crise…

Stratégies Channel

Il y a eu chez Intel les processeurs Core i7, héritiers de l’architecture Nehalem. Il faudra désormais compter aussi avec les Core i3 et Core i5. Le tout prend la forme d’une nouvelle stratégie de marque chez le géant US des processeurs. Stratégie qui se donne pour ambition, via cette nouvelle nomenclature commerciale, de simplifier les choses. Mais rien n’est vraiment simple en ce bas monde et les marques Celeron, Pentium et Atom continueront d’exister…

Adieu Centrino ou Core 2 Duo… Bonjour les Core, avec comme premiers de cordée à la suite du Core i7, les Core i3 et i5, la prochaine génération de puces étant attendue d’ici la fin du troisième trimestre. Le fondeur de Santa Clara explique qu’il voulait redonner une cohérence et de la clarté dans sa nomenclature commerciale. Il est vrai qu’elle commençait à ne plus ressembler à grand-chose. Les Core i3 regrouperont les « simples Core », les Core i5 désigneront des processeurs plus puissants, tandis que le Core i7, disponible depuis plusieurs mois sur le marché, il constituera le haut du panier, le haut de gamme de la famille des Core.

Des Core de chasse…

Pourtant on s’y était habitué aux Celeron et aux Pentium en entrée de gamme, aux Core, Core 2 Duo (double cœur) et Core 2 Quad  (quadri-cœurs). Il n’empêche, on a jugé à Santa Clara – études marketing à l’appui – que ce n’était pas suffisamment simple pour les utilisateurs et que le risque de confusion était grand. D’où cette refonte de la nomenclature commerciale. 

On aurait pu s’attendre à l’occasion de ce toilettage à une disparition des Celeron et des Pentium, voire des Atom qui font la joie des constructeurs de netbooks… Que nenni ! Ces trois appellations vont demeurer dans la gamme Intel, et des générations de Celeron, Pentium et Atom en entrée de gamme sont susceptibles encore d’apparaitre sur le marché (s’agissant des serveurs Xeon et Itanium, ils continuent comme si de rien était leur vie commerciale).

En outre, les i3, i5 et i7 ne constituent pas – stricto sensu – une nouvelle marque, mais une déclinaison de la marque « Core i ». Ce qu’explique Bill Calder, le responsable de la communication d’Intel dans le monde : « Par exemple, les futurs processeurs tels que Lynnfield porteront la marque Intel Core, mais seront disponibles aussi bien comme des Intel Core i5 que comme des Intel Core i7, en fonction de leurs fonctionnalités et de leurs capacités.» Donc, si on comprend bien, les différentes moutures des processeurs Intel constitueront autant de sous-ensembles du Core, regroupés par niveau de performances (il peut donc y avoir deux processeurs de puissance équivalente en i3 et i5 par exemple…). Est-ce aussi simple qu’Intel le dit ? A suivre…

Rappel, Il y a un peu moins d’un an: le lancement du Core i7