Hermitage protège les réseaux fibre avec Infoguard

Stratégies Channel

On croyait la fibre optique immunisée contre les intrusions, contrairement aux câbles en cuivre. Il n’en est rien, et il suffit même parfois simplement de courber un peu la fibre pour pouvoir écouter des conversations téléphoniques et voler des données informatiques.

Fort de ce constat, le grossiste Hermitage s’est rapproché de la société suisse Infoguard. Celle-ci propose des solutions de chiffrement spécifiquement conçues pour améliorer la sécurité au sein des réseaux en fibre optique Gigabit Ethernet, Fibre Channel/FICON, et autres SONET/SDH, dans le but de prévenir le vol de données et l’espionnage industriel. Les UTM d’Infoguard travaillent au niveau de la couche 2 et affichent un débit de chiffrement de 100% et un temps de latence de 5 ms, ce qui leur permet d’assurer une vitesse et une qualité optimales. Elles sont proposées à des tarifs commençant à 20000 euros. Notons cependant que, contrairement à d’autres fournisseurs, Infoguard n’a signé qu’un accord de commercialisation et pas de distribution avec Hermitage : celui-ci vend donc ces produits en direct à un réseau de grands comptes (banques, industriels, etc.) et ne passe donc pas par son réseau de revendeurs, contrairement à ce qui a pu être annoncé ailleurs…