McAfee fait son show à la Grande Arche

Stratégies Channel

Pour la quatrième édition de la conférence destinée à ses utilisateurs français, l’éditeur de solutions de sécurité McAfee a investi le sommet de la Grande Arche de la Défense et son Musée permanent de l’Informatique.

Environ 250 personnes, essentiellement des grands comptes accompagnés de quelques intégrateurs et distributeurs, ont pu bénéficier lors de ce sommet des visions de l’éditeur sur son avenir et celui du marché de la sécurité. Certains grands comptes y ont également partagé leurs pratiques en matière de sécurité. Contre toute attente, l’éditeur a dévoilé une partie de ses résultats 2007 en France, avec 3500 clients grands comptes actifs et une augmentation de 30% de son chiffre d’affaires, atteints malgré semble-t-il quelques dysfonctionnements au niveau de son SAV, réglés de la voix de Thierry Bedos, son directeur général.

Face à la multiplication des menaces informatiques et des mesures de protection, l’éditeur préconise à ses clients une approche globale avec une administration centralisée : un discours identique à celui de Checkpoint Software lors de son événement annuel qui s’est tenu à Prague début avril. Les uns après les autres, les grands éditeurs ont donc choisi d’opposer le « best of suite » au « best of breed » (choix des meilleurs produits, sans considération de fournisseurs). Cependant, l’approche qui à terme devrait d’imposer sur le marché de la sécurité sera plus certainement un mélange des deux, avec la mise en place d’une interface unifiée et standardisée d’administration de produits de sécurité, quel que soit leur fournisseur…

Enfin, McAfee a annoncé en exclusivité lors de cette conférence de nouveaux produits qui seront commercialisés dans les prochains mois : développée en partenariat avec VMware, la version 8.7i Advanced de ViruScan Enterprise sera capable de scanner des machines virtuelles inactives et de mettre à jour leurs signatures de virus. Enfin, le logiciel Tops for Compliance permettra aux entreprises de vérifier leur bonne gouvernance en matière de gestion des risques et de conformité, aussi bien au niveau des serveurs que des postes de travail, de déployer d’éventuels correctifs et de générer automatiquement des rapports : un produit bienvenu, à une époque où la sécurité des données fait l’objet d’une législation de plus en plus importante…