Entretien : comment IBM accompagne éditeurs et start-up ?

Stratégies Channel
Antoine Jeanpierre, Directeur du développement de l’écosystème IBM

Antoine Jeanpierre, directeur du développement de l’écosystème IBM, détaille les programmes d’accompagnement des éditeurs et start-ups montés par Big Blue.

Antoine Jeanpierre, Directeur du développement de l’écosystème IBM
Antoine Jeanpierre, directeur du développement de l’écosystème IBM

ChannelBiz : Comment accompagnez-vous les éditeurs et les start-up pour les aider à se développer de façon durable ?

Antoine Jeanpierre : Le programme IBM d’accompagnement des éditeurs et des start-ups repose sur 3 piliers : commercial, marketing et communication et technologique.

Le domaine commercial vise à la mise en relation avec les clients d’IBM dont la plupart suivent de près la communauté des start-ups et cherchent de nouvelles approches pour répondre aux défis de leur industrie.

Nous accompagnons les éditeurs et les start-ups dans les domaines marketing et communication, aussi bien en France qu’à l’international, au travers d’événements dédiés pour un petit nombre de partenaires ou au travers de nos grands événements comme InterConnect qui aura lieu du 22 au 26 février 2015 à Las Vegas avec 20 000 participants attendus.

En France, nous développons les événements SmartCamp, dont l’édition 2014 a eu lieu à Lille en coopération avec Euratechnologies. Ce sont des journées dédiées aux start-ups afin de leur permettre de se faire connaître, et d’échanger avec des mentors, d’autres entrepreneurs, des investisseurs, des universités et grandes écoles, des experts reconnus d’une technologie ou d’un secteur d’industrie.

Un exemple remarquable est le parcours que la start-up Mirakl, vainqueur du SmartCamp 2013, a pu accomplir avec IBM en moins de 18 mois, incluant plusieurs distinctions internationales et récemment l’invitation comme unique représentant européen au siège d’IBM à Armonk pour des rencontres au plus haut niveau de la compagnie.

Un autre exemple d’ouverture de l’écosystème des partenaires IBM a été la participation, à la fin de l’été dernier, de 15 éditeurs et startups à un challenge de pitchs (sessions de présentations) à l’occasion de l’IBM SummerCamp – l’université d’été des forces commerciales IBM -, une occasion unique pour ces éditeurs de développer leur notoriété et de nouer de multiples contacts commerciaux.

A titre d’exemple de parcours exceptionnel, nous pouvons citer celui de la start-up Crazylog, qui, il y a encore quelques mois, ne connaissait pas IBM et a été finaliste du SmartCamp de Lille en juillet, puis de nouveau finaliste du SummerCamp, pour aujourd’hui utiliser notre Cloud SoftLayer et travailler sur l’acquisition de nouveaux clients conjointement avec IBM.

Enfin, nous proposons aux start-ups un important volet technologique comprenant :

  • L’accès libre à la majorité du catalogue de logiciels IBM pour développement, démos et tests pendant 3 ans,
  • L’accès à l’expertise technique des IBM Innovation Centers (deux centres en France à Paris et à Nice) : centres dédiés aux éditeurs et start-ups qui fournissent conseil et support technique pour les aider à construire et valider leurs solutions.

Comment fonctionne le programme Global Entrepreneur dédié aux start-ups qui veulent profiter de la puissance du Cloud d’IBM ?

Très simplement. Toutes les start-ups peuvent être candidates au programme, à condition de satisfaire à des critères d’éligibilité simples :

  • La startup doit avoir été créée moins de 3 ans avant la demande d’intégration dans le programme ;
  • Son chiffre d’affaire annuel doit être inférieur à 1 M$ USD ;
  • Elle ne doit pas avoir déjà fait l’objet d’une facturation pour la consommation de services SoftLayer et/ou Bluemix (environnement PaaS d’IBM);
  • Son activité doit nécessiter l’utilisation de ressources informatiques Cloud.

L’inscription se fait au travers d’un portail unique (ibm.biz/GEPCloud). Les conditions détaillées sont décrites sur ce même site.

Les start-ups admises peuvent recevoir jusqu’à 120 000 dollars de crédits sur un an (10 000 USD par mois) pour utiliser le Cloud IBM. Elles peuvent ainsi bénéficier de l’infrastructure adéquate pour lancer rapidement leur entreprise et concentrer leurs ressources sur la création et le lancement d’innovations sur le marché.

Pour les start-ups qui souhaitent aller plus loin techniquement avec IBM, il existe une possibilité de remplir sur ce portail un formulaire en ligne, précisant la demande, ce qui permet d’ouvrir un dialogue avec un spécialiste d’IBM qui les rappelle.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur