Dell sonde 2000 entreprises sur le Cloud

Tendances IT
Index TGAI Dell

Lors de son rendez-vous « Dell World », le constructeur a révélé les premiers résultats de son nouvel indice mondial « Global Technology Adoption Index ». Le GTAI montre combien les préoccupations relatives à la sécurité freinent les investissements dans le Cloud, le Big Data et la mobilité.

Karen Quintos, directeur du marketing, Dell
Karen Quintos, directeur du marketing, Dell

Plus de 2 000 entreprises dans le monde ont été interrogées à la demande de Dell, qui construit ainsi un nouvel indice appelé GTAI, sur l’adoption du Cloud de la mobilité et du Big Data.

Premier constat, ce sont les inquiétudes liées à la sécurité qui freinent le plus l’adoption du Cloud, de la mobilité et du Big Data. « Nous savons que la sécurité, le Cloud, la mobilité et le Big Data sont des priorités IT dans tous secteurs d’activité, mais nous souhaitons avoir une compréhension approfondie des réalités pratiques de l’utilisation de ces technologies par les entreprises aujourd’hui, ce qui potentiellement pourrait les empêcher de les utiliser à leur plein potentiel », explique Karen Quintos, directrice du marketing de Dell. «Cette recherche permet de dépasser les effets de mode et nous fournit une feuille de route claire sur les moyens d’aider nos clients à se développer. »

L’index GTAI de Dell révèle que les décideurs IT persistent à considérer les questions de sécurité comme l’obstacle principal au déploiement des technologies de mobilité (44 %), à l’utilisation du Cloud (52 %) et à l’exploitation du Big Data (35 %).

Selon l’étude, l’adoption du Big Data accuse un retard, avec 60 % environ des entreprises interrogées qui ignorent comment s’y prendre pour en tirer parti. « En dépit de l’augmentation des risques liés à la sécurité et de leur dépendance croissante à la technologie et à Internet, de nombreuses PME ne sont pas suffisamment prêtes à faire face aux menaces actuelles, encore moins à celles à venir », souligne Laurie McCabe, analyste du cabinet SMB Group mandaté par Dell pour cette étude. « Ces entreprises savent que des technologies innovantes, comme le Cloud, la mobilité et le Big Data, sont un moteur pour l’innovation et un vecteur de compétitivité. Mais elles doivent surmonter leurs préoccupations vis-à-vis de la sécurité avant d’en exploiter tout le potentiel. »

Principaux résultats

  • La sécurité figure au nombre des priorités stratégiques de 28 % seulement des entreprises sondées.
  • Parmi les entreprises très confiantes dans leur système de sécurité informatique, 84% des cadres supérieurs sont entièrement ou assez engagés, contre 43% dans le même cas au sein des entreprises qui ne sont pas sûres de leur sécurité.
  • Le budget ‘sécurité’ est affecté en premier lieu à la protection contre les hackers (43 %) et au respect des règlementations (37 %).
  • Dans 39 % des entreprises interrogées seulement, le personnel est pleinement informé des règles de sécurité de l’entreprise.
  • Seules 13 % des entreprises sondées placent la sécurité au service de l’innovation, tandis que 18 % seulement l’utilisent pour accroître leur compétitivité.
  • Seuls 3 % des sondés ne manifestent aucune intention d’exploiter les solutions Cloud.
  • 58 % des sondés consultent un partenaire informatique, 45 % se tournent vers les sites web de vendeurs. Le manque de compréhension et d’expérience des solutions Cloud figure dans le trio de tête (33 %) des raisons pour lesquelles les entreprises hésitent encore à l’adopter. La sécurité reste la raison numéro 1 (52 %).
  • 50 % des entreprises utilisent un seul type de Cloud, tandis que 26 % en utilisent plus de deux types différents. Celles qui utilisent plusieurs types de Cloud en retirent plus d’avantages.
  • 41 % des sondés placent l’efficacité en tête des avantages perçus de la mobilité, et 32 % y voient surtout le vecteur d’une productivité accrue de leurs employés.
  • 28 % des sondés considèrent l’augmentation de la bande passante sur le réseau comme une priorité pour le développement de la mobilité, en particulier dans les pays en voie de développement. Le développement d’outils permettant d’accroître l’efficacité des employés (25 %) et d’applications (22 %) sont aussi des facteurs importants.
  • Si l’accès Cloud aux bases de données (76 %), aux e-mails (81 %) et aux intranets (70 %) est compris dans la plupart des programmes BYOD, 55 % seulement de ces programmes prévoient des protocoles de fin de vie/désinstallation des actifs.
  • Après la sécurité, ce sont le coût (40 %) et la complexité de gestion de plates-formes et terminaux multiples (36 %) qui sont cités comme les risques les plus importants liés à la mobilité.
  • Tandis que 61 % des sondés à l’échelle mondiale déclarent disposer de métadonnées analysables, seuls 39 % comprennent comment extraire de la valeur du Big Data et s’y emploient.
Index TGAI Dell
Index TGAI Dell

D’après Dell, ce sont avant tout des considérations de coûts et de sécurité qui bloquent les projets d’analyse du Big Data. Les principaux obstacles à la mise en place de stratégies d’analyse du Big Data sont les coûts d’exploitation (34%), le manque de soutien de la direction (22%) et le manque de compétences techniques (21%). En réponse aux préoccupations de sécurité, la plupart des entreprises tirent parti des cloud privés (43%) ou des serveurs traditionnels (24%) plutot que de faire confiance aux cloud publics (11%) pour stocker leurs données.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur