Face à l’iPad, Microsoft nouveau technicien de Surface…

Tendances IT

Loin de jeter l’éponge face à l’iPad et au bataillon de tablettes sous Android, Microsoft vient de dévoiler deux modèles de tablettes baptisée « Surface » sous Windows 8 Pro et RT, avec la ferme volonté de changer la donne sur un marché devenu hautement stratégique.

Hollywood pour le lieu. Dans la nuit de lundi à mardi pour l’heure. Microsoft a enfin dévoilé officiellement ce qu’on susurrait depuis des semaines : la firme de Redmond lance des tablettes tactiles sous le nom de Surface, une marque jusqu’alors utilisée pour son mobilier mobile interactif.

Selon ITespresso.fr, deux modèles ont été présentés. Tous deux tournent sous Windows 8 Pro sous architecture Intel x86 et Windows RT pour les plates-formes ARM. Et d’emblée, les deux modèles se distinguent de la concurrence en intégrant un clavier faisant office de rabat protecteur.

Les autres caractéristiques intrinsèques vont plus loin que celles connues des iPad actuels : écran 16/9e haute définition avec accès à l’interface Metro, ports USB 3, etc. Du reste, le groupe de Steve Ballmer insiste sur les notions de « hardware premium » et de « design industriel » de ses tablettes. Microsoft met également en avant la qualité du boîtier VaporMg (prononcez « Vapor-Mag »), censée constituer « une finition aussi sophistiquée qu’une montre de luxe ».

Une nouvelle technologie tactile

La tablette comporte un support intégré (« Integrated Kickstand ») pour redresser l’écran. Microsoft tente aussi de se distinguer en introduisant une nouvelle technologie tactile affinée (« Touch Cover ») qui, selon ses dires, accélérerait la saisie au clavier tactile.

Le concept de Surface en mode tablette sera mis à disposition des OEM et des constructeurs intéressés. Du reste, le chinois Huawei préparerait son offre en la matière bien que le constructeur se refuse à commenter les rumeurs contrairement à Asus qui a présenté ses produits.

Cependant, ces nouvelles tablettes Surface ne seront pas disponibles avant la sortie de la version finale de Windows 8. Soit, pas avant octobre 2012. Il faudra même attendre trois mois supplémentaires pour la tablette Windows 8 Pro.

Les tablettes Surface seront dans un premier temps commercialisées dans les Windows Store aux Etats-Unis mais aussi à travers une sélection de boutiques en ligne. Le tout, à des tarifs non communiqués pour l’heure.

Surface, la fin d’un cycle d’échecs ?

Surface fera-t-il oublier les tentatives précédentes de Microsoft en la matière ? Au milieu des années 2000, la firme américaine avait séduit un certain nombre de constructeurs avec son concept de PC ultra mobile baptisé « Origami ». Mais les utilisateurs n’avaient pas suivi…

Plus récemment, en 2010, Microsoft présentait Courrier, une tablette s’ouvrant en deux tel un livre. Un projet mort-né. Et n’oublions pas la Slate qui aurait du se faire en partenariat avec HP avant que celui-ci ne décide de voler de ses propres ailes (avant de jeter l’éponge aussi…).

Bref, s’attaquer à l’iPad (et à la nuée de tablettes sous Android) est tout sauf une sinécure pour Microsoft. Mais la firme de Redmond se devait de bouger sur la question à l’heure de la mobilité triomphante et de l’explosion du BYOD dont les tablettes sont les grandes gagnantes.

crédits photos © Microsoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur