Etude: 63% des décideurs doutent de la sécurité des technologies mobiles !

Juniper Networks vient de publier sa première étude baptisée “Trusted Mobility Index” qui a été réalisée auprès de “4037 utilisateurs d’appareils mobiles et décisionnaires en matière de choix d’équipements informatiques” aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne, au Japon et en Chine. Elle tente de comparer l’adoption des technologies mobiles à la confiances que les utilisateurs leurs accordent.

L’adoption des technologies mobiles ne cause plus de problème : les sondés possèdent en moyenne 3 appareils mobiles connectés à Internet. Saisissant: 41% utilisent du reste leurs appareils personnel pour leur travail sans aucun contrôle ou support de leurs services IT. Une forme de BYOD incontrôlé, qui a de quoi inquiéter les professionnels de l’IT.

L’adoption précède la confiance

Côté utilisateurs, 15% des répondants ont déclaré fonder une grande confiance dans la sécurité de leurs appareils et services mobiles, tandis que 18% ont très peu confiance en ces technologies. 63% sont entre les deux, ayant du mal à être formel dans un sens ou dans l’autre, affirme l’étude.

Mais en cas de vulnérabilité avérée ou supposée, l’utilisation des services mobiles pourrait s’effondrer. L’étude affirme ainsi que 78% du panel abandonnerait les services de leur banque en ligne, 57% n’enverraient plus de messages à caractère personnel, 54% feraient une croix sur les services médicaux et 52% n’utiliseraient plus d’appareil mobile pour des raisons professionnelles.

Cette infographie résume l’étude de Juniper Networks: