EMC acquiert XtremIO pour renforcer ses compétences en mémoire flash

Tendances IT

EMC consolide son portefeuille de technologies avec l’acquisition en numéraire de XtremIO, une start-up israélienne spécialisée dans la mémoire flash.

EMC, numéro un mondial du stockage, a fait l’acquisition de la start-up XtremIO, un spécialiste des capacités de mémoire Flash pour les entreprises et les datacenters.  Le montant du rachat n’a pas été officiellement communiqué. On évoque cependant une transaction de 400 millions de dollars, VMware (branche virtualisation d’EMC) ayant apparemment fortement poussé dans ce sens.

Des détails sur cette nouvelle opération de croissance externe d’EMC seront fournis lors du prochain EMC World (21-24 mai, Las Vegas).

Sous la houlette du P-DG et cofondateur (en 2009) Ehud Rokach, l’intégralité du personnel de XtremIO devrait rester en poste et poursuivre le développement d’un portfolio technologique incluant des solutions de gestion des ressources de stockage sur disque SSD.

Sous la bannière du projet Thunder, les technologies de XtremIO seront implémentées dans des dispositifs optimisés pour des applications qui requièrent une disponibilité maximale, un faible temps de latence et de nombreux cycles de lecture-écriture.

Créée en Israël (basée à Herzliya, la ville chic proche de Tel Aviv),XtremIO dispose également d’un bureau à Cupertino (Californie). Elle avait levé depuis sa création en 2009 pas moins de 19 millions de dollars – en deux tours de tables -, dont 14 millions de dollars auprès de Jerusalem Venture Partners, Giza Venture Capital et Battery Ventures, et 5 millions de dollars supplémentaires auprès de LightSpeed Ventures. Des spécialistes du capital risque qui vont sans doute empocher un beau pactole et se féliciteront d’avoir investi dans cette startup israélienne… L’une des très nombreuses que comporte ce pays.