Toshiba renouvelle sa gamme professionnelle de fond en comble et lance un programme « d’échange à neuf »

Stratégies Channel

Séries Z, C, L, R… Satellite, Portege, Quosmio… Le fabricant d’origine japonaise Toshiba vient de revoir intégralement ses gammes professionnelles de PC, qu’il s’agisse de bureautique essentielle, de bureautique avancée ou d’ultra mobilité, sans oublier les tablettes… En tout pas moins de 45 nouveaux produits au catalogue pour attaquer le marché pro et grignoter des parts d’un marché toujours hautement concurrentiel. Mais, au-delà de nouveaux ordinateurs, Toshiba a voulu faire l’évènement par un nouveau service et la communication qui va autour : l’échange à neuf d’un PC en panne sous 4 jours, récupération des données comprise. Explications.

Toshiba Portege Z830

C’est à l’occasion d’une conférence de presse dans le quartier de l’Opéra à Paris que Toshiba a dévoilé ses nouvelles gammes et un nouveau service à destination des professionnels. Un marché qui bénéficie d’une belle croissance, en tous cas supérieure à celle des marchés grands publics.

Voir dans la vidéo ci-dessous les arguments mis en avant par Eric Cariou, DG de Toshiba Systems France et Italie, pour s’imposer dans la sphère professionnelle et gagner sa présence permanente sur le podium des constructeurs informatiques en France.

Au-delà du prix, qui a bien entendu une importance mais moindre que pour les particuliers, les professionnels exigent principalement de la robustesse pour leur matériel et un niveau de service après- vente au-dessus du lot. C’est dans ce contexte que Toshiba a dévoilé un nouveau service permettant l’échange sous 4 jours de tout ordinateur pro Toshiba encore sous garantie (y compris si extension de garantie) contre un PC identique neuf, ou plus récent si la référence n’est plus au catalogue à l’heure de la panne constatée…

« Nous sommes fiers d’annoncer le lancement de nouvelle offre inédite. En étant premier acteur sur le marché à proposer un service de ce type, Toshiba rompt avec les standards actuels des marchés pros et répond aux attentes réelles des clients. Et il faut le voir comme un premier pas de notre nouvelle stratégie de services à forte valeur ajoutée » a expliqué Eric Cariou – Directeur Général de la division DS, Toshiba Systèmes.

Images de la conférence de presse et propos tenus (par ordre d’apparition Eric Cariou, DG de Toshiba Systems France, Italie – Florent Lafarge, Directeur Marketing Produits sur la partie Service aux professionnels – Alain Appriou, Directeur Marketing D&S Co France)

4 jours en moyenne, une campagne pub qui ne fera pas l’unanimité !

Dans le cœur de cible de ce service « innovant » : les TPE et PME qui n’ont pas la chance, ou les moyens, de posséder en interne un support informatique ni un parc de PC portables de rechange. Reste que pour les TPE notamment le service, bien que plaisant, sera-t-il plus intéressant qu’un service de retrait à domicile de la machine en panne en échange d’une machine de prêt (offre par ailleurs proposée aussi par Toshiba) ? L’avenir le dira, car même si la récupération des données devenant disponibles pendant un mois sur un site sécurisé en ligne est une bonne idée, le délai de 4 jours (délai moyen) n’est pas négligeable notamment pour les TPE au parc informatique souvent réduit à… une machine !  Les principes de fonctionnement, en neuf étapes sont disponibles ICI

www.toshiba.fr/echangeaneuf

On les résumera ainsi :
1 / J’achète un PC Portable Toshiba de la gamme Professionnelle (Satellite Pro, Tecra ou Portégé)
2 / Je m’enregistre dans les 30 jours suivant l’achat
3 / En cas de panne, je contacte l’assistance technique Toshiba
4 / Je fais valider ma panne
5 / J’édite mon bordereau de transport
6 /J’emballe soigneusement mon ordinateur et le confie à Chronopost
7 / Toshiba confirme la panne à réception du PC Portable
8 / Je reçois un PC Portable neuf dans les 4 jours
9 / Je peux télécharger les données de mon ancien ordinateur pendant 1 mois.


Bof, la campagne !

Disons-le sans ambages, la campagne de communication massive (de très nombreux médias sont concernés, ainsi que les couloirs du métro parisien et de quelques grandes villes), conçue par l’agence Le Nouveau Bélier pour interpeler et informer les professionnels de ce nouveau service, ne nous a pas convaincu. Elle donne à voir un homme quasiment dans le plus simple appareil avec pour slogan : « Et si on pouvait tout échanger à neuf ! ».

Se voulant « décalée et interpellante », cette campagne est très peu lisible pour un public professionnel. Et l’on n’insistera pas sur l’idée de faire appel à un « homme objet » en lieu et place habituelle d’une demoiselle (au risque d’avoir une association de type « Chiennes de garde » sur le dos, qui en l’espèce devrait sans doute rester muette) alors que les professionnels confrontés à la campagne durant tout le mois d’avril sont majoritairement des hommes…

Cela dit, la présence de cet homme quasiment dénudé à la mine renfrognée, plutôt bien de sa personne à fortiori et pas semble-t-il en situation de panne (ou alors ce serait extrêmement tiré par les cheveux) en laissera sceptique plus d’un (et d’une).

Bref, le message semble brouillé par l’image et sa mise en scène. Interpeller d’accord, mais on n’interpelle pas un décideur en entreprise comme un particulier… Si l’humour et le décalage sont trop éloignés de la cible visée, celle-ci perdra de vue l’intérêt du service.

Interview de Miguel Limones (Chef de produits marketing chez Toshiba Systems France)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur