Les tablettes tactiles ont le vent en poupe… Y compris côté pro

Tendances IT

La France se passionne pour les tablettes tactiles. Si l’on en croit la dernière étude en date menée par GfK, 1,5 million d’unités ont trouvé acquéreur au cours de l’année 2011, alors même que le marché des PC éprouvait le plus grand mal à sortir la tête de l’eau… Et une autre enquête, d’IDG Connect celle-là, montre que la greffe prend également à grande vitesse dans les entreprises, l’iPad se taillant la part du lion…
Noël a confirmé le tir : les français aiment les tablettes numériques et en achètent de plus en plus. Il s’en est ainsi écoulé 1,5 million d’exemplaires au cours de l’année 2011, pour un chiffre d’affaires estimé à 609 millions d’euros. Et le mouvement n’est pas prêt apparemment de ralentir…

Pour GfK, qui a réalisé l’étude, les écrans tactiles connectés ont principalement investi en force les foyers de l’Hexagone, on en compterait désormais plus de deux millions en circulation, ce qui marque une incroyable accélération d’une année sur l’autre.
Ce, au détriment des ordinateurs portables, mais surtout des PC fixes et des netbooks – vedettes déchues d’un marché « consumer » désormais phagocyté par les iPad d’Apple, mais aussi l’armada de tablettes sous Androïd (voir Windows 7) dont celles du français Archos, ou celles du sud-coréen Samsung (Galaxy) qui a bénéficié de l’appui de plusieurs opérateurs télécoms.

Dans un article sur le sujet, le quotidien « Les Echos » note un affaissement concomitant du marché des PC (1,24 million d’unités sur l’année, contre 1,46 million en 2010). Et le phénomène, puissant en grand public, commence aussi à faire des ravages au cœur des entreprises à l’heure de la consumérisation de l’IT et du Bring Your Own Device, sans compter les (encore rares) cas d’entreprises remplaçant leurs flottes d’ordinateurs portables voire de smartphones par une tablette pour leurs cols blancs.

La croissance est d’autant plus spectaculaire, que le cabinet GfK tablait initialement sur un  franchissement in extremis du seuil symbolique du million de tablettes vendues en 2011. Mais le mois de Noël aura été incroyable pour les fabricants de tablettes, Apple en tête, et meurtrier pour les autres… 450 000 nouvelles unités auraient ainsi trouvé acquéreur sous le sapin !

Et si l’on y ajoute le phénomène des « liseuses », avec le succès avéré du Kindle d’Amazon, les fabricants de PC n’ayant pas anticipé ce phénomène doivent grincer un peu des dents, même s’il y a et aura toujours un marché pour les PC et Mac, notamment portables…

Et côté professionnels ?

Chez les pros

Chez les pros, la greffe prend donc aussi… Et pas pour une utilisation basique de type lecture de mails ou de surf sur le Net. Selon une étude d’IDG Connect, la division de génération de pistes d’IDG, dédiée à l’utilisation professionnelle de l’iPad, 91 % des professionnels de l’informatique dans le monde qui possèdent la tablette d’Apple l’utilisent pour travailler et communiquer au travail !

Sans surprise, l’iPad reste la vedette des tablettes, malgré la multiplicité des offres en la matière sur le marché de la mobilité. A preuve, selon le cabinet d’études, plus de 8 professionnels sur 10 n’envisagent pas d’acheter une ardoise numérique d’un autre constructeur en cas de renouvellement de matériel.

Au-delà de l’iPad, les tablettes tactiles apparaissent dans l’étude comme une alternative intéressante aux PC et aux smartphones, et suffisamment taillée pour répondre aux besoins des collaborateurs pros, qu’ils soient nomades ou non. IDG Connect souligne que près d’un quart des sondés ont reçu un iPad de la part de leur employeur. Une tendance particulièrement marquée en Europe (40%) et en Afrique (47%). Plus de la moitié des professionnels interrogés (51%) soulignent aussi qu’ils utilisent systématiquement leur tablette sur leur lieu de travail, soit presque autant que dans leur foyer (54%). En outre, l’iPad est devenu pour les salariés et les cadres une nouvelle source de consommation des contenus. Enfin, 72% d’entre les sondés déclarent transporter moins fréquemment leur ordinateur portable, quand pour 66 %, la tablette d’Apple a partiellement ou totalement remplacé leur PC portable.

A suivre…

Crédit image : © Uwe Annas – Fotolia.com