Isilon Systems, sous le drapeau EMC, plus que jamais impliqué dans le Big Data – Interview de Xavier Guérin

Stratégies Channel

Les médias, les firmes pharmaceutiques, l’industrie lourde, … Tous ces secteurs et bien d’autres encore ont besoin de toujours plus de capacités de stockage et d’outil de gestion et de pilotage opérationnel de leurs données. D’où l’idée du « Big Data », dont Isilon Systems (désormais filiale du géant EMC) est l’un des, sinon le, pionniers ! Xavier Guérin, qui dirige les activités de la firme sur les régions Europe du Sud et Benelux, évoque devant la caméra de Channel Insider France les enjeux de cette technologie et parle de nouveaux produits dans ce domaine, des produits qui allaient être annoncés quelques jours après notre rencontre (ce 11 avril).

De Sony à Viacom, en passant par les laboratoires Merck, les clients ayant fait confiance à Isilon Systems sont désormais aussi nombreux qu’importants. Et après avoir fait sa réputation dans les données non structurées (en France, par exemple, avec Dailymotion et tout récemment avec la signature du groupe PSA-CITROEN !) et dans les capacités de ses technologies de stockage à anticiper perpétuellement les montées en charge, le nouveau cheval de bataille d’Isilon Systems –dans la droite ligne de sa stratégie précédent le rachat par EMC – s’appelle le « Big Data ».

Une technologie et un concept définis et expliqués dans cette vidéo par Xavier Guérin, Area Manager pour l’Europe du Sud et le Benelux d’Isilon Systems. Un Xavier Guérin qui, après avoir évoqué les changements structurels induits dans l’organisation par la reprise d’EMC, et après avoir rappelé l’organisation du Channel dans nos contrées, en vient à parler produits.

Les principaux CIO et DSI du secteur attendaient en effet de la part d’Isilon Systems (sa réputation étant venue jusqu’à leurs oreilles expertes) de nouvelles solutions capables de leur faire toucher du doigt ce très prometteur bien que déjà très concret « Big Data ».

A la clé notamment des solutions toutes neuves de « Scale Out », une solution haute performance de réplication (SyncIQ 3.0) ainsi qu’une nouvelle mouture de l’OS maison « One FS 6.5 ». Cette dernière doit permettre de booster capacités et performances à des niveaux jamais atteints et avec une grande facilité d’usage.

Le hardware est à l’avenant avec le lancement du X200 pour des performances qualifiées de « mid range » et le S200 pour des performances « extrêmes ».  Le ticket d’entrée pour ces solutions 2U, tournant sous processeurs Intel, accueillant jusqu’à 24 disques – Sata, Sas ou SSD, ce qui est nouveau  – et multi-protocoles avec d’immenses capacités de traitement à la clé ? 19 440 euros par nœud pour le X200, un peu plus du double (40 770 euros par nœud) pour la version S200. Leur disponibilité est immédiate.

A l’heure du Cloud, pour lequel Isilon Systems a plus d’un atout dans sa manche (il a par exemple comme client l’hébergeur et infogèreur à valeur ajoutée, Intégra, filiale du groupe de services informatique ITS, qui met en œuvre une nouvelle plate-forme de Cloud Computing dans laquelle est intégrée une solution de stockage de données Isilon Systems composée de deux cluster de nœuds IQ 5400S-series), ces lancements de produits et l’agrandissement de ses équipes (voir ci-dessous) devraient assurer le succès d’Isilon Systems dans nos contrées.

Une recrue importante pour Isilion Systems

Nommé en février dernier, Benjamin Coutière est venu renforcer l’équipe commerciale d’Isilon Systems aux côtés de Xavier Guérin, afin de contribuer au développement de nouveaux comptes. Benjamin Coutière est devenu Account Manager. Son but ? Développer la relation client et conquérir de nouveaux comptes. 
Après une formation « Marketing et Communication » à l’Ecole Supérieure de Commerce de Toulouse, complétée par un Double-Diplôme en « Management de l’Innovation » à la Technische Universität de Berlin,  Benjamin est entré chez IBM France en 2005 afin d’assister la responsable marketing de l’activité IBM System Storage. A ce poste, il a développé des outils de vente et coordonné les actions marketing pour la France. Ensuite, de 2006 à 2009, il est intervenu, toujours chez IBM, en tant qu’Ingénieur Commercial Stockage auprès de grands comptes du secteur Industriel. Début 2010, il avait pris en charge la promotion et la vente de la nouvelle solution de Stockage Disque « XIV » pour les secteurs de l’Industrie et des Télécommunications.