La sécurité même en dehors des PC est un fleuve capricieux pour McAfee qui vient de signer avec Wind River

News Channel

Suite à un accord signé entre les deux sociétés, l’ambition est d’offrir – dixit le communiqué de presse – les « solutions les plus complètes de l’industrie pour assurer la gestion et la sécurité des systèmes embarqués et mobiles ».

C’est à la faveur de la conférence RSA, qui fait référence dans le petit monde de la sécurité informatique, que McAfee et Wind River ont annoncé la conclusion d’un accord stratégique visant à développer, commercialiser et supporter des solutions de sécurité pour les équipements non PC, et, tout particulièrement, les systèmes embarqués et les terminaux mobiles.

Dans ce cadre, et de concert, McAfee et Wind River promettent de créer des solutions de sécurité adaptées, spécifiquement conçues pour ces équipements – ou réseaux d’équipements – de plus en plus souvent connectés.   

La conclusion de cet accord suit de peu une étude interne de McAfee. Elle montre que le nombre d’équipements connectés augmente exponentiellement et devrait atteindre quelque 50 milliards à l’horizon 2020. Que l’essentiel de cette croissance devrait être tiré par les marchés traditionnels embarqués et mobiles comme le contrôle industriel, la gestion d’énergie, l’automobile, les infrastructures publiques, la Défense, les réseaux et les smartphones, ainsi que par des secteurs émergents comme le réseau électrique intelligent (smart grid), la télésanté, les passerelles résidentielles et les tablettes.

La connectivité en pleine expansion augmente énormément la vulnérabilité des systèmes. Et McAfee explique « qu’une faille de sécurité dans un système embarqué tel qu’un poste de contrôle de réacteur nucléaire, un réseau électrique public ou un système de communication militaire pourrait avoir de graves répercussions. De plus, les équipements embarqués sont à présent la cible du crime organisé et de certains états, comme l’a montré la récente attaque Stuxnet ». Alarmant ?

Pas la même chanson…

Pour les deux partenaires, les systèmes embarqués présentent des contraintes technologiques différentes des systèmes informatiques ‘classiques’, car ils sont notamment limités en consommation, en mémoire et en performances. Ce qui explique qu’à leur avis les solutions de protection traditionnelles s’avèrent insuffisantes.

« Disséminés tout autour de nous, les équipements embarqués nous aident à communiquer et améliorent de nombreux aspects de notre quotidien, » commente Dave DeWalt, président et CEO de McAfee. « Mais ces compagnons décisifs de notre vie de tous les jours présentent aussi de grandes vulnérabilités et ils doivent impérativement être sécurisés. Notre collaboration avec Wind River nous permettra d’implémenter des mesures de sécurité pour mieux protéger ces appareils sensibles et leurs utilisateurs. » 
« Dans pratiquement tous les secteurs, nos clients ont porté la sécurité des systèmes embarqués au plus haut niveau de priorité, » ajoute Ken Klein, président de Wind River. « Avec McAfee, nous allons fournir les solutions de sécurité pour systèmes embarqués les plus complètes de l’industrie, avec des protections pour l’ensemble des couches logicielles. Ces solutions répondront aux préoccupations de nos clients et protégeront leurs équipements embarqués, de plus en plus souvent reliés aux infrastructures réseaux publiques et privées.
»
     
L’offre se présentant sous de multiples formes, offrira des fonctions de gestion et de protection à ce marché en pleine explosion des dispositifs connectés. Les deux partenaires vont commencer par l’intégration de Wind River Linux et des solutions de sécurité de McAfee, et poursuivront dans cette voie avec d’autres systèmes d’exploitation et technologies de virtualisation de Wind River. L’introduction progressive de solutions de sécurité commencera dès 2011. En outre, Wind River inclura les logiciels de protection de McAfee dans ses futurs produits, afin qu’il soit encore plus facile aux OEM (Original Equipment Manufacturers) de concevoir des produits sécurisés.