AMD : Dirk Meyer s’en va !

News Channel

CEO d’AMD depuis 2008, Dirk Meyer s’en va… Il a décidé de démissionner, après avoir aidé le fondeur à sortir la tête de l’eau. En attendant la nomination d’un remplaçant, c’est le directeur financier d’AMD, Thomas Seifert, qui devient CEO par intérim.

Il part : Dirk Meyer, 49 ans, CEO d’AMD depuis 2008 vient de décider de quitter ses fonctions et d’annoncer officiellement sa démission. S’il n’était PDG de la firme que depuis un peu moins de deux ans, Dirk Meyer travaillait pour le fondeur américain depuis 15 ans. A son arrivée à la tête du fondeur, rattrapé par la crise financière qui avait débouché sur une crise économique générale, il avait commencé par faire le ménage de fond en combles, en prenant des mesures forcément impopulaires mais justifiées par la situation très périlleuse dans laquelle se trouvait AMD. C’est sous son magistère que l’éternel concurrent d’Intel avait notamment décidé fin 2008, dans le cadre d’une restructuration en profondeur de son mode organisationnel, d’externaliser ses usines de production de processeurs, via la création d’une nouvelle entité baptisée Foundry Company.

Commentant tristement la nouvelle, Bruce Claflin, le président du conseil d’administration du fondeur, a tenu à rendre hommage à M.Meyer : « Dirk est de devenu CEO en des temps difficiles. Il est parvenu, avec succès, à stabiliser AMD, tout en menant simultanément des initiatives stratégiques […] »

Thomas Seifert, jusqu’ici directeur financier du fondeur américain, va occuper les fonctions de P-DG par intérim, avant que le comité en chasse d’un nouveau dirigeant d’AMD ne choisisse le successeur de D.Meyer.
Loin cependant de commenter l’information avec tristesse ou douleur, AMD envisage le départ de Dirk Meyer comme l’un des moyens de finaliser la renaissance du fondeur. « […] nous avons l’occasion d’accroître notre valeur pour les actionnaires. Cela implique qu’AMD affiche une importante croissance, se positionne comme leader sur le marché tout en générant une rentabilité financière accrue. Nous pensons qu’un changement à la tête de la direction permettra à AMD d’atteindre ces objectifs », a conclut Bruce Claflin dans le communiqué officiel du fondeur.