Des défis à relever pour Apple avant de voir les MAC s’imposer en entreprise

Stratégies Channel

Vendredi dernier, Apple, a annoncé l’abandon de sa gamme de produits Xserve, serveurs informatiques à destination exclusive des entreprises. La faible demande pousse Apple à ne pas faire évoluer cette gamme et invite ses clients à se tourner vers des Mac Pro et Mac mini sous Snow Leopard Server. Constatant que le succès d’Apple auprès du grand public est certain mais pas suffisant pour voir ses produits s’imposer en entreprise, Ineum Consulting relève que de nombreux défis restent à relever pour la firme de Steve Jobs avant de convaincre les DSI de « switcher ».

Par Fabrice Bardon, senior Manager d’Ineum Consulting

Le succès des produits d’Apple auprès du grand public est indéniable ! Il s’agit tout d’abord d’un succès qui ne se dément pas,  depuis la fin des années 90, avec l’arrivée de l’iMac (esthétique, simplicité d’utilisation). Le succès est également commercial avec une augmentation continue des parts de marché (augmentation de plus de 30% du parc d’ordinateurs sous Mac OS en 2 ans par exemple) portée par le succès de l’iPod et de l’iPhone.

De nombreux analystes estiment aujourd’hui qu’Apple est en mesure de percer dans les milieux professionnels où il est historiquement peu présent. Ils s’appuient notamment sur l’engouement des jeunes pour les produits d’Apple. Ainsi, une étude récente du Student Monitor (août 2010), indiquait que 70% des nouveaux étudiants des universités américaines possédaient un Mac. Il s’agit d’autant de futurs salariés en mesure de faire pression et d’accélérer la présence des Mac en entreprise. Plus récemment encore, une étude réalisée par Enterprise Desktop Alliance (octobre 2010) indiquait que le parc de Mac installés en entreprise aux Etats-Unis devrait passer de 3,3% en 2009 à 5,2% en 2011. Ainsi, un analyste financier de Global Equities Research a récemment dégradé la note de Microsoft et, Apple est devenu la 2e capitalisation boursière devant Microsoft.

Cependant, pour Fabrice Bardon, senior manager chez Ineum Consulting,  « Apple doit encore relever quelques défis pour favoriser l’adoption de ses produits en entreprise » :

•       La sécurité est un des enjeux majeurs pour les DSI. Aujourd’hui, les produits d’Apple sont réputés stables avec très peu de virus mais des concours de piratage ont mis en lumière que MacOS n’était pas inviolable. Qu’en sera-t-il quand Mac OS se démocratisera en entreprise et que les pirates ne se focaliseront plus uniquement sur Windows ?
•       La compatibilité avec Mac OS de certains matériels peut être améliorée. Il est possible notamment de citer l’exemple des imprimantes (police trop petite ou trop grande, lenteur d’impression). La difficulté est qu’Apple ne dispose pas de tous les leviers et devra convaincre les constructeurs d’améliorer la qualité de leurs développements.
•       Enfin, la cohabitation Mac OS / Windows n’est pas encore totalement transparente pour l’utilisateur final. Ainsi, la compatibilité des formats de fichiers n’est pas parfaite (changement de caractère, mise en forme) ce qui impose de disposer d’une version de Windows sur son Mac (en émulation ou en « dual boot »).

Une fois ces défis relevés, il restera alors à Apple à démontrer aux DSI et à les convaincre que le retour sur investissement de ses produits est plus intéressant (facilité d’administration, moins d’appel au support, moins de formation), malgré un prix d’achat plus élevé et les surcoûts liés à l’administration d’un parc informatique éventuellement hétérogène.

Sans cela, « la part de marché d’Apple dans les entreprises risque fort de rester stable pour les années à venir » conclut Fabrice Bardon. L’émergence de l’Ipad en entreprise, avec un risque fort qu’il se cantonne à des populations spécifiques comme les commerciaux, ne sera pas suffisante.