L’Institut Sage étudie les préoccupations et les priorités des dirigeants de PME françaises confrontés à la crise

Nominations

L’Institut Sage a interrogé 403 dirigeants d’entreprises en février 2009 dans différents secteurs d’activité (commerce/négoce, industrie/construction, services) afin d’identifier leurs préoccupations pour 2009. Les tendances générales font ressortir un état d’esprit vigilant mais également des disparités sectorielles.

L’étude complète, au format Powerpoint, est disponible [ICI]

Quels sont les faits saillants de cette étude menée donc en février dernier auprès d’un panel de 403 décideurs en entreprises ?
* Ils ne cèdent pas à la panique et s’estiment malgré tout vigilants.
* Les principales préoccupations concernent d’abord le client (64%), puis la trésorerie (38%). Les dirigeants se disent être dans une dynamique de conquête commerciale : priorité au développement du portefeuille clients, mentionné plus souvent que la fidélisation (respectivement 69 et 60%). Cette tendance est particulièrement affirmée pour le secteur du commerce / négoce (respectivement 74 et 55%).
* Tous secteurs confondus, l’innovation est privilégiée : le développement de nouveaux produits / services pour répondre aux attentes qui émergent avec la crise est cité par 80% des dirigeants contre 36% pour la rationalisation de l’offre existante.
* Selon les secteurs, les entreprises disent vouloir utiliser différents leviers internes pour faire face à la crise : réorganisation de l’outil de production et des méthodes de travail, politique de mobilité et de valorisation des talents, etc.
* La sécurisation de la trésorerie s’avère être une priorité absolue pour les dirigeants du secteur de l’industrie et de la construction : 98% d’entre eux mentionnent cet aspect contre 82% tous secteurs confondus.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur