Le Minitel se rapproche du cimetière

Nominations

S’il a longtemps tenu tête à Internet, notamment grâce à son business model qui permet à ses acteurs de gagner rapidement de l’argent (ce qui est toujours loin d’être le cas avec Internet), le Minitel est en train de se rapprocher rapidement de sa tombe.

En effet, vingt-cinq ans après son lancement, France Télécom a décidé de désactiver d’ici à mars 2009 son annuaire électronique 3611. A lui seul, le 3611 a généré encore plus du tiers des 220 millions de connexions réalisées en 2007. Cependant, l’audience des services Minitel est en chute libre, avec plus de 90% de baisse sur les dernières années, même si son chiffre d’affaires a encore atteint les 100 millions d’euros en 2007. En supprimant le 3611, France Télécom affiche sa volonté de recentrer les dernières années de vie du Minitel sur les services professionnels.