Siemens et The Gores Group ensemble dans une joint venture pour l’avenir de SEN

Nominations

Siemens s’engage avec une participation de 49% dans la joint venture pour un investissement total de 350 millions d’euros afin de financer la croissance de SEN pour financer la croissance. De son côté The Gores Group (TGG) apporte deux actifs, Enterasys et SER Solutions, dans la corbeille du mariage.

Siemens a choisi un partenaire pour sa division spécialisée dans les solutions de communication pour entreprises. Il s’agit The Gores Group. Rien à voir avec les films du même nom. Il s’agit d’un investisseur américain fondé et présidé par Alec Gores (rien à voir avec Al Gore !).
Celui-ci va acquérir 51% de Siemens Enterprise Communications (aussi connue sous le nom de SEN).
Nous recherchions une opportunité d’étendre notre présence sur le marché des télécommunications et des réseaux d’entreprise et ce partenariat avec Siemens est l’occasion idéale” a expliqué Alec Gores.

Alec Gores

Siemens conservera donc une importante participation, à hauteur de 49%. ”Nous continuons à axer notre portefeuille sur les trois secteurs que sont l’Energie, l’Industrie et les Soins de santé. Avec Gores, nous avons trouvé un partenaire extrêmement expérimenté dans le domaine de la technologie et des télécommunications, qui renforce l’activité par l’apport de deux actifs, Enterasys et SER Solutions. Nous sommes persuadés que cette opération sera à long terme bénéfique pour les collaborateurs et les clients. Comme déjà annoncé en février, l’activité transférée fera l’objet d’un financement conséquent” a déclaré Joe Kaeser, CFO de Siemens.

La réorganisation de Siemens Enterprise Communications, annoncée précédemment par Siemens, a bien avancé, permettant – selon le communiqué officiel de l’alliance – un démarrage optimal pour la joint venture. Cette opération devrait être finalisée d’ici la fin de l’exercice fiscal 2008 de Siemens, dans l’attente d’une approbation de la part des autorités de réglementation.