21 septembre 2009

Dell acquiert Perot Systems pour 3,9 milliards de dollars

Quand un groupe texan rachète un autre texan… Le groupe de Michaël Dell(1) vient d’annoncer le rachat de la société de services informatiques Perot Systems, appelée à devenir sa branche «services». Une firme qui portait le nom de son créateur et magnat texan Ross Perot (2), dont la carrière politique dura une campagne présidentielle…

Un nouveau Président pour Ericsson France

Depuis le 1er septembre 2009, Franck Bouétard assure la présidence d’Ericsson France. Il succède à Guy Roussel qui dirigeait la filiale française d’Ericsson depuis 2003 et qui prend sa retraite pour se consacrer à d’autres activités, notamment la vice-présidence de la Fondation Télécom et sa nomination en tant que membre associé du Conseil général de l’industrie, de l’énergie et des technologies (CGIET).

Quand l’archivage joue la carte du Green IT

Véritable enjeu économique et éthique pour les entreprises et les institutions, le Green IT est désormais une réalité opérationnelle. Très consommateur de ressources diverses, l’informatique est l’un des premiers postes où la mise en place de mesures environnementales doit être réalisée. A ce stade, différents chantiers peuvent être déployés. Parmi les plus visibles se distinguent notamment les actions destinées à optimiser les consommations électriques (nouveaux serveurs, outils et solutions d’extinction des postes de travail…).

Alcatel-Lucent court avec ses partenaires le Marathon du Médoc

En dépit du climat social quelque peu compliqué (euphémisme, voir nos éditions précédentes), Alcatel-Lucent veut montrer qu’il ne manque pas de souffle… Pour resserrer les liens avec ses partenaires intégrateurs et mieux collaborer, l’équipementier a en effet convié le week-end dernier les dits partenaires intégrateurs afin de courir ensemble le célèbre Marathon du Médoc.

Le Web 2.0 a-t-il besoin d?une sécurité Web 2.0 ?

Le Web 2.0, la deuxième génération de développement et de conception Web, est en plein essor, tout comme les applications qui s’appuient sur cette technologie. Des sites interactifs comme LinkedIn, Twitter, voire des sites Web d’entreprise, sont de plus en plus populaires. Et pourtant, de nombreux départements informatiques ne sont pas préparés aux menaces nouvelles et émergentes associées à ce phénomène. En effet, dans la mesure où toujours plus d’entreprises se reposent sur le Web pour développer leur activité, les possibilités d’attaque sont sensiblement multipliées. Les entreprises doivent donc réajuster leurs pratiques de sécurité face à l’univers du Web 2.0.