AWS domine haut la main le Cloud public d’infrastructure

Tendances IT

Les revenus trimestriels du Cloud public (IaaS et PaaS) ont dépassé 7 milliards de dollars. Amazon Web Services (AWS) détient 40% du marché mondial. Microsoft, Google et IBM suivent.

Les revenus mondiaux des services d’infrastructure du Cloud public (IaaS et Paas publics inclus) ont progressé de près de 50% en un an pour franchir les 7 milliards de dollars au quatrième trimestre 2016, selon la société d’études Synergy Research Group. Le marché est fortement concentré.

À lui seul, Amazon Web Services (AWS) détient toujours plus de 40% de ce segment. Loin derrière, les trois autres principaux fournisseurs du Cloud public – Microsoft, Google et IBM – gagnent du terrain. Leurs parts de marché cumulées ont progressé de 5 points pour atteindre 23% fin décembre.

CIS_Q416 credi Synergy Research

Oracle et Alibaba

Les 10 fournisseurs suivants (Oracle, Rackspace, NTT, Alibaba, Salesforce…) au classement de Synergy Research ont enregistré une baisse de 1 point de leurs parts de marché cumulées (18%). Malgré tout, dans ce groupe, Alibaba et Oracle montent en puissance.

Au final, la croissance des poids lourds du secteur se fait au détriment d’acteurs de taille intermédiaire, parmi lesquels des opérateurs et des hébergeurs européens.

Lire également :

Les dépenses d’infrastructures IT s’orientent toujours plus dans le Cloud

Le marché du cloud est-il enfin là ?

crédit photo © romrf / shutterstock.com

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur