Tendances 2013 – ce que vous ne verrez pas cette année !

Tendances IT
Arnaud Le Hung ruckus wireless

Les tendances de l’année sont comme les vœux : une institution, un passage quasi obligé pour toute marque qui se respecte.

Arnaud Le Hung ruckus wirelessPar Arnaud Le Hûng, Directeur Marketing EMEA, Ruckus Wireless – @Ruckus_FR

 

Chez Ruckus Wireless, nous n’avons pas – hélas – de boule de cristal. Et comme nous n’aimons pas faire comme tout le monde, nous préférons donc souligner ce qui ne devrait pas changer. C’est une bonne chose que de regarder loin devant, mais n’oublions pas trop rapidement que beaucoup de tendances présentes ne sont pas prêtes de s’arrêter. En voici quelques illustrations.

–        Le ralentissement des ventes d’appareils mobiles : Faux. Smartphones, tablettes, notebook et autres ultra-portables vont voir leurs ventes croître : selon Juniper Research, 150 millions de salariés s’équiperont à leur tour d’outils mobiles en 2014, portant le total mondial à 350 millions de salariés connectés. Tous connectés au réseau Wi-Fi, ces équipements vont accroître considérablement la demande de cette technologie sans fil, plus particulièrement depuis l’avènement des nouvelles normes 802.11ac et 802.11u.

–        3G, 4G, plus fort que le Wi-Fi ? Faux. Ce statu quo ne durera pas, car sitôt les populations nomades et infrastructures équipées en 802.11u, qui permet de naviguer d’un hotspot à un autre sans plus devoir à chaque fois s’y authentifier, le Wi-Fi sera le principal canal de navigation mobile dans les grands centres urbains. Ce qui, fort heureusement, soulagera les réseaux 3G actuellement saturés.

–        Un cloisonnement des technologies – n’en déplaise à certains opérateurs ou fournisseurs des solutions aux choix bien arrêtés, Wi-Fi, LTE, 3G et bientôt 4G cohabiteront. Les clients le demandent, le marché suivra.

–        Un cycle de vie plus long pour les appareils mobiles : voilà qui va plaire aux fabricants de terminaux, moins aux écologistes. Non, malgré la crise, les entreprises comme les particuliers ne conserveront pas leur matériel plus longtemps. Principale cause : le déploiement de nouvelles normes qui vont considérablement fluidifier la navigation. La bande de 5 Ghz sera la principale concernée. Quant au 802.11u qui permet déjà aux hotspots de mieux « dialoguer » avec les smartphones et tablettes, cette technologie devra bientôt être supportée par tous les équipements. Sans oublier le nouveau standard Wifi à haut débit 802.11ac et qui promet des débits allant de 433 Mbit/s à 1,3 Gbit/s. Les produits respectant le pré-standard arrivent déjà et leur adoption devrait être majoritaire en cours d’année.

–           Le travailleur nomade sera plus libre. Oui…et non. La mobilité sera un gain conséquent, mais les Directions informatiques ont la ferme intention de contrôler les contenus et échanges des terminaux qu’ils mettent entre leurs mains. Le contrôle à distance des terminaux professionnels va devenir une réalité bien tangible – le BYOD n’a qu’à bien se tenir ! Néanmoins, la généralisation du Wi-Fi dans les lieux publics facilitera le travail mobile.

–           Le Cloud va s’essouffler. Non, le Cloud parait pour certains comme une solution en 2013 à l’arrivée du BYOD sur les réseaux d’entreprise. Le mobile et le cloud se renforcent mutuellement. Les services en cloud vont prendre le pas en importance sur les devices eux-mêmes. Tout dépend ce que l’on entend par importance. Et il serait bon qu’il y ait un peu de standardisation de ce côté-là.