Fujitsu LifeBook S6520, un choix solide dans la catégorie des notebooks fins et légers

Produits & Services

Le Fujitsu LifeBook S6520 offre de bonnes performances à bas coût ainsi qu’une grande facilité d’utilisation dans un portable fin et léger. Une valeur sûre pour les utilisateurs professionnels.

Par Frank Ohlhorst (traduction : GC)

Avec un prix public démarrant à 1 479 $, le LifeBook S6520 de Fujitsu n’est sans doute pas le moins cher, le plus rapide, le plus fin et le plus léger des notebooks du marché, mais il donne accès à beaucoup de bonnes choses par rapport à son tarif.

La machine, qui pèse 1,8 kg est dotée d’un écran 14,1 pouces WXGA, d’un processeur ntel Core 2 Duo P8400 cadencé à 2.26GHz sur base Intel GM45, de 1Go de mémoire DDR3, d’un disque dur Serial ATA de 80Go et d’un enregistreur DVD Dual-Layer Multi Format. Bien sûr, ses caractéristiques ne s’arrêtent pas là ; le Fujitsu embarque également une Webcam intégrée, du Wi-Fi Intel (Link 5300), une connectique Gigabit Ethernet ainsi qu’un clavier garanti contre les projections sur l’ensemble des modèles du S6520.

Nous avons pu jeter un coup d’œil à la première mouture du S6520 (référencé FPCM43723), qui pousse les caractéristiques vers le haut avec un Core 2 Duo P8600 (2.4GHz), 2Go de RAM DDR3, l’adjonction du Bluetooth et d’un disque dur de 250Go SATA 150 à 5400 tours/minute. Proposé au prix public de 1 869$ aux Etats-Unis, ce modèle ajoute presque 400 dollars au prix de base, tout en offrant des options qui méritent à coup sûr ce prix.

Les utilisateurs trouveront que le S6520 est bien conçu.

Le portable offre une impression de solidité tout en pesant suffisamment peu pour les voyageurs (aux environs de 2,3 Kg avec chargeur). Un cadre fin entoure l’écran et accueille en son sommet la Webcam, qui offre une surprenante haute qualité. L’écran 14.1 WXGA fait appel à la technologie Crystal View de Fujitsu, qui rend l’image vraiment lumineuse et offre un haut niveau de contraste sur l’écran 1280x 800. Bien que le WXGA soit rapidement devenu la résolution standard pour les PC notebook, une plus haute résolution supportant le 1080p (1920 par 1080) serait une option bienvenue pour ceux qui cherchent à visionner des contenus HD sur leur système. A noter que le couvercle est conçu en magnésium qui apporte à la fois une rigidité suffisante pour protéger l’écran et pour réduire les dégâts occasionnés par une chute occasionnelle du portable.
Le clavier de ce notebook offre une bonne réponse d’un point de vue tactile et très peu de flexibilité. Un touchpad est ancré au bas du clavier et a été bien dimensionné pour correspondre avec le ratio de l’écran. Le déplacement du pointeur est très bon et les touches associées au touchpad offre un clic ferme et devraient durer dans le temps.

De nombreux ports… Page suivante

De nombreux ports

Le notebook dispose de nombreux ports d’extension, qui devraient se révéler suffisants pour la plupart des utilisateurs. FireWire et USB sont pleinement représentés, tandis qu’un port VGA permet de se connecter à un écran externe en profitant à l’occasion d’une résolution supérieure (jusqu’à 1600 par 1200). En termes de performances, le S6520 répond aux attentes qu’on pouvait fonder en lui. La machine offre un bon processeur, un disque dur et une mémoire performants, et tout compte fait ce notebook ne pâtit que de l’utilisation d’une solution graphique intégrée.

Cela dit, le composant Intel Graphics Media Accelerator 4500 démontre qu’il est jusqu’à 30% plus véloce que la précédente génération de notebooks reposant sur les GMA ; il n’empêche le GMA 4500 continue de ne pas faire le poids en termes de performances par rapport à la vitesse obtenue par de discrètes cartes graphiques disponibles dans les systèmes portables haut de gamme.
La sanction du logiciel « Performance Test 6.1 » est correcte : elle donne au S6520 testé une note de 650.2, ce qui surpasse le score de portables à base de Centrino 2 récemment testés, comme le Lenovo SL400 qui obtient au même test une note de 573.1.
L’autonomie des batteries répond également aux attentes, avec un système qui peut fonctionner près de 4,5 heures en fonctionnement « standard » sans fil à la patte.

En fin de compte

Globalement, on peut dire du Fujitsu Lifebook S6520 basé sur Centrino 2 qu’il offre tout ce qu’on est en droit d’attendre d’une telle machine sur un marché bondé. La machine offre des performances qui devraient atteindre ou dépasser la plupart des attentes des utilisateurs et dispose d’une conception solide susceptible de procurer aux utilisateurs professionnels des années de bons et loyaux services. Seul véritable grief à adresser à ce notebook : l’absence de haute résolution pour l’écran et le temps de configuration initial qui, bien que la plupart des opérations réalisées soient automatiques, peut prendre jusqu’à une heure. Nul doute que les fournisseurs de solutions estampillées Fujitsu vont trouver au sein du channel des programmes acceptables pour réaliser des marges suffisantes pour faire de ce notebook Fujitsu un choix idoine parmi toutes les possibilités offertes sur le marché en provenance de constructeurs tels que Toshiba et Sony.