Démission surprise de Didier Lamouche, pdg de Bull

Stratégies Channel

Au moment de publier les chiffres trimestriels, le p-dg de Bull, Didier Lamouche, vient d’annoncer qu’il avait présenté sa démission au conseil d’administration du constructeur, qui l’a aussitôt acceptée…

Didier Lamouche ne sera bientôt plus à la tête de Bull, dont il avait pris les commandes depuis 2005. Il a en effet présenté sa démission et que celle-ci a été entérinée par le conseil d’administration. A la veille de recevoir les chiffres du premier trimestre fiscal, on peut s’interroger sur un éventuel lien entre ceux-ci et la décision de M.Lamouche. Mais rien n’est moins sûr. Car, force est de constater que jusqu’ici, durant les 5 ans de son mandat, la situation du groupe s’était clairement redressée, le repositionnement en constructeur/ intégrateur ayant payé et beaucoup de grands comptes ayant confirmé leur confiance dans les grands systèmes Gcos, dans la nouvelle ligne des serveurs NovaSale introduite depuis 2003.

« Après plus de cinq ans passés à la tête de l’entreprise, j’estime ma mission de transformation accomplie« , déclare Didier Lamouche. » Avec l’achat, en début d’année, d’Amesys et la constitution d’un actionnariat de long terme, le groupe Bull a désormais les moyens de son développement« . Un propos qui ne dit rien sur les raisons réelles de cette démission.

Prenant acte de cette décision, le conseil d’administration a décidé de constituer un groupe de travail. Sa mission est de formuler des propositions pour confirmer les orientations prises jusqu’ici et « conforter la stratégie de l’entreprise ».