News Channel

E-Mail 'Justice : Aigo ne passera pas ses vacances avec HP et Toshiba' To A Friend

Email a copy of 'Justice : Aigo ne passera pas ses vacances avec HP et Toshiba' to a friend

* Required Field






Separate multiple entries with a comma. Maximum 5 entries.



Separate multiple entries with a comma. Maximum 5 entries.


E-Mail Image Verification

Loading ... Loading ...
0

146 000 dollars US. C’est la somme que réclame la firme chinoise Aigo (voir ci-dessus la photo de son CEO), au titre des dommages et intérêts, à HP ! La firme de Palo Alto figurait en effet, au même titre que Toshiba, Samsung, Sony ou encore Dell, dans la liste des constructeurs à qui Aigo avait  expressément demandé d’entamer sous 7 jours des négociations sur l’utilisation de brevets lui appartenant. Apparemment HP n’a pas répondu. Et Toshiba non plus… Ce qui a poussé Aigo a attaqué HP à Pékin et Toshiba à Xi’an. Mais les autres firmes citées plus haut pourraient à leur tour se retrouver dans l’embarras et provisionner d’éventuels frais de procès, voire des dédommagements… Cité par quelques confrères, Kenny Hsieh, ci-devant directeur de R&D ainsi que de la propriété intellectuelle chez Aigo, a expliqué que son entreprise avait tenté en vain de négocier avec ces deux géants de l’informatique. Il a ajouté que les brevets exploités indûment (selon lui) par Toshiba et HP ne concernaient pas que la Chine. Qu’ils étaient tout à fait valables dans l’ensemble des pays membres du Traité de coopération sur les brevets. A suivre donc…