En France, le SaaS progresse en moyenne de 16% par an

Tendances IT

Le marché français du SaaS (Software as a Service) devrait peser plus de 3,5 milliards d’euros en 2021, contre 1,9 milliard d’euros en 2017, selon IDC.

En France, le succès du SaaS (Software as a Service) se confirme. Le secteur affiche une croissance annuelle moyenne estimée à 16% par an d’ici 2021, indique le cabinet IDC.

Le SaaS devrait ainsi peser 3,528 milliards d’euros en 2021 (soit 24% de l’ensemble du marché logiciel hexagonal), contre 1,937 milliard d’euros en 2017 (15% du marché).

Les applications marketing (250 millions d’euros en 2017) constituent le segment le plus rémunérateur du marché SaaS français. Les applications financières (184 milllions d’euros) et les outils de gestion du capital humain (130 milllions d’euros) arrivent ensuite.

Parmi les six segments du marché logiciel ayant migré dans le SaaS à plus de 50%, on retrouve le marketing. Y figurent également les solutions de partage de fichiers et les réseaux sociaux d’entreprise. Sans oublier les applications de conférence (web, audio, vidéo), les messageries électroniques et les outils de gestion de contenus persuasifs.

36% de pure players, dont Salesforce

Du côté des fournisseurs, IDC estime que 36% des éditeurs du marché SaaS hexagonal sont des « pure players ». Justement, c’est le pure player américain Salesforce qui domine.

Le marché du Saas en France.  Source : Etude IDC France, octobre 2017.
Le marché du Saas en France.
Source : Etude IDC France, octobre 2017.

Des pointures du on-premise se positionnent également en bonne place du marché SaaS français. C’est le cas de Microsoft et Cegid, respectivement 2e et 3e de ce marché.

Lire également :

En France, l’ERP en mode SaaS n’a pas tué le on-premise

Gestion de contenu : le SaaS fait ses preuves


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur