Meg Whitman cède la direction de HPE début 2018

News ChannelNominations

Une nouvelle génération de dirigeants va prendre les commandes de Hewlett Packard Enterprise (HPE). À commencer par Antonio Neri qui sera CEO après Meg Whitman.

C’est officiel : Meg Whitman reste membre du conseil d’administration, mais elle va céder la direction générale de Hewlett Packard Enterprise (HPE). La dirigeante de 61 ans quittera son poste de Chief executive officer (CEO) en février 2018, a annoncé le groupe.

Antonio Neri
Antonio Neri

Elle sera remplacée par Antonio Neri, 50 ans, actuel président de HPE. Ingénieur informatique de formation, Neri a rejoint le groupe IT en 1995. Plus de 20 ans après, “c’est le bon moment pour Antonio et une nouvelle génération de dirigeants de prendre les rênes de HPE”, a déclaré Meg Whitman par voie de communiqué.

Après avoir dirigé eBay, la femme d’affaires a gagné, en septembre 2011, la présidence et la direction de feu Hewlett-Packard Company. À ce titre, elle a piloté la séparation, en novembre 2015, en deux entités : HP Inc (PC et imprimantes), d’un côté, et HPE (solutions d’infrastructure), de l’autre.

Croissance externe et coupes claires

Aux commandes de HPE, Whitman a voulu impliquer davantage l’écosystème de partenaires, revendeurs et fournisseurs de services managés. Et rendre l’entité “plus agile” pour affronter la concurrence (IBM, Dell EMC, Cisco…). Dans ce but, la dirigeante a notamment encadré les acquisitions de Aruba, SGI, SimpliVity ou encore Nimble.

Meg Whitman est aussi à l’origine de coupes claires dans les effectifs et de cessions d’activités. Ces derniers mois, HPE a fusionné ses services aux entreprises avec ceux de CSC, l’opération donnant naissance au prestataire DXC Technology. Par ailleurs, HPE a transféré ses principaux actifs logiciels vers le britannique Micro Focus. Elle a aussi cédé H3C (réseau) en Chine, et les activités OpenStack et CloudFoundry à SUSE.

Parallèlement à l’annonce du départ de Meg Whitman, HPE a publié des résultats en demi-teinte pour son exercice fiscal 2017 et son quatrième trimestre clos le 31 octobre.

Son chiffre d’affaires annuel a baissé de 4,7% à 28,9 milliards de dollars. En revanche, ses revenus trimestriels ont augmenté de 4,6% à 7,66 milliards de dollars. Un chiffre toutefois inférieur aux attentes des analystes (7,77 milliards de dollars).

Lire également :

Meg Whitman quitte HP, mais pas – encore – HPE

HPE : Meg Whitman cède la présidence à Antonio Neri

crédit photo © Hewlett Packard Enterprise

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur