GlobalSign CloudSSL cible fournisseurs et clients du SaaS

News Channel

Avec CloudSSL, les fournisseurs peuvent intégrer le protocole de sécurisation SSL à leurs services. Sans surcharge pour les équipes internes ou les clients, selon GlobalSign.

L’autorité de certification GlobalSign (groupe GMO) lance une offre de sécurisation des échanges sur Internet : CloudSSL. Ce service de distribution SSL (Secure Socket Layer) cible les fournisseurs de solutions en mode service (XaaS), ainsi que les plateformes de e-commerce et les réseaux de distribution de contenus (CDN), entre autres.

Pour les fournisseurs, l’assignation et la gestion automatisées des certificats à validation d’organisation (OV) sont censées décharger les équipes de support interne. CloudSSL prend également en charge les certificats Wildcar. Les clients de fournisseurs SaaS, de leur côté, bénéficient de fonctions de chiffrement intégrées. Et ce pour protéger leurs activités en ligne « à un coût raisonnable », déclare GlobalSign. Par ailleurs, ils n’ont pas à gérer eux-mêmes leurs certificats SSL. « La procédure d’administration CloudSSL n’exige qu’une chose de la part des clients : prouver qu’ils contrôlent bel et bien leur domaine », précise GlobalSign.

Contrôles automatisés

Les domaines sont ajoutés à l’issue de contrôles de validation automatisés. Les fournisseurs peuvent ainsi sécuriser plusieurs domaines et jusqu’à 500 SAN (Subject Alternative Names) pour chaque certificat. Et ajouter ou supprimer dynamiquement des domaines en utilisant les interfaces de programmation (API) à disposition. 

Lire également :

Symantec cède ses certificats de sécurité de sites Web

ChamberSign : marge de manoeuvre ténue pour les CCI

crédit photo © Santiago Cornejo / shutterstock.com

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur