Meg Whitman s’engage « à long terme » pour HPE et ses partenaires

Stratégies Channel

Oublié Uber, Meg Whitman réaffirme son engagement envers Hewlett Packard Enterprise (HPE) et les revendeurs du fournisseur de solutions d’infrastructure.

Après une rumeur estivale selon laquelle la dirigeante de HPE pourrait rejoindre Uber, Meg Whitman réaffirme son engagement envers son groupe et son écosystème. « Je tiens à confirmer à nos partenaires mon engagement à long terme envers HPE, le channel et la mission qui est la notre », a déclaré Whitman dans un entretien accordé cette semaine à CRN.

« Oui, j’ai parlé à Uber à la fin du processus [de recrutement d’un successeur de l’ex-CEO Travis Kalanick] parce que leur modèle d’affaires m’est familier. Il me rappelle celui d’eBay [Whitman fut CEO d’eBay de 1998 à 2008] à bien des égards. Mais ce n’était pas la bonne chose à faire. Je pense que HPE joue lui-même un rôle très spécial », a précisé la directrice générale.

En juin, Meg Whitman a cédé la présidence de HPE à Antonio Neri, mais pas la direction générale. Par ailleurs, elle a quitté son poste de chairwoman du fabricant de PC et imprimantes HP Inc. C’est dans ce contexte que la rumeur est née. Mais, dans la foulée, Meg Whitman a annoncé sur Twitter qu’elle ne serait pas CEO de Uber. C’est Dara Khosrowshahi qui a été nommé pour piloter la plateforme de mise en relation entre chauffeurs et clients…

Privilégier les ventes indirectes

Du côté de HPE, l’annonce de l’engagement « à long terme » de Meg Whitman intervient en marge de la publication de revenus supérieurs aux attentes des analystes. Et ce pour le troisième trimestre fiscal du groupe américain. Un trimestre clos le 31 juillet.

À 8,2 Md$, le chiffre d’affaires trimestriel de HPE a ainsi augmenté de 3% par rapport à la même période l’an dernier. Portées par les systèmes hyperconvergés, le stockage flash et la mise en réseau (SimpliVity, Nimble, Aruba…), les ventes HPE de serveurs pour datacenters ont progressé de 13% sur le trimestre. Les revendeurs, les intégrateurs et les fournisseurs de services et de solutions HPE ont largement contribué à ces résultats.

« Près de 100% de l’activité Aruba (réseau) passe par le channel et 70 à 80% du coeur de l’activité Enterprise Group passe par le channel. Par conséquent, les partenaires de distribution ont fait un excellent travail », a déclaré Meg Whitman. Un travail salué par la dirigeante.

Malgré tout, les bénéfices de HPE ont chuté à 165 M$ au troisième trimestre, alors qu’ils atteignaient 2,27 Md$ un an plus tôt. Ont pesé : la cession de l’activité services aux entreprises à CSC et le transfert des principaux actifs logiciels de HPE vers Micro Focus.

Lire également :

HPE offre Simplivity et Nimble au channel

Meg Whitman quitte HP, mais pas – encore – HPE

crédit photo © Hewlett Packard Enterprise

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur