Cisco va acquérir Springpath 320 millions de dollars

News Channel

Cisco rachète l’éditeur de logiciels Springpath, avec lequel HyperFlex a été lancé. Après HPE, l’équipementier conforte ainsi son expansion dans l’infrastructure hyperconvergée.

Des fournisseurs de services managés qui, depuis des mois, exhortaient Cisco de passer d’un accord OEM au rachat, peuvent se réjouir. L’équipementier réseau américain a bien annoncé lundi 21 août son intention d’acquérir Springpath, jeune éditeur californien de solutions logicielles hyperconvergées. Et, jusqu’ici, partenaire Gold du groupe américain.

L’opération d’un montant de 320 millions de dollars doit permettre à Cisco de renforcer sa position sur le marché à forte dynamique concurrentielle des systèmes hyperconvergés. L’équipementier met plus particulièrement l’accent sur l’innovation pour datacenters de prochaine génération et une infrastructure définie par logiciel plus « abordable ».

HyperFlex et stockage Flash

Springpath fournit un système de fichiers distribué adapté au stockage Flash. La jeune pousse et Cisco travaillent ensemble depuis le début 2016 et le lancement d’HyperFlex.

Ces systèmes hyperconvergés regroupent ressources de calcul, stockage défini par le logiciel et mise en réseau. Le tout sur la base des serveurs Cisco UCS (Unified Computing System) et du système de fichiers distribué de Springpath (Data Platform). Les clients peuvent opter pour un système HyperFlex hybride ou 100% Flash.

Dans l’ombre de HPE

Cisco prévoit de finaliser le rachat de Springpath d’ici la fin du premier trimestre de son exercice fiscal 2018 décalé, soit en octobre prochain.

« Cette acquisition va compléter avantageusement notre portefeuille pour datacenters. Elle est en adéquation avec notre stratégie globale qui vise à fournir plus de solutions centrées sur le logiciel », a déclaré Rob Salvagno, vice-président de Cisco en charge du développement d’affaires.

Il s’agit, enfin, pour l’équipementier de ne pas se laisser distancer par la concurrence, dont celle de Hewlett-Packard Enterprise (HPE). Ce dernier a fait début 2017 l’acquisition de Simplivity et Nimble Storage, pour renforcer son offre dans l’hyperconvergence.

Lire également :

Cisco plie mais ne rompt pas

Cisco va-t-il acquérir Springpath dans l’hyperconvergé ?

crédit photo © Cisco

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur