Avaya fait de Jim Chirico son prochain CEO

Nominations

Pour sortir par le haut du régime américain de protection sur les faillites (chapitre 11) et retrouver le chemin de la Bourse, Avaya change de directeur général.

C’est Jim Chirico (en photo de une), actuel directeur des opérations et responsable commercial du fournisseur de solutions de communications unifiées, qui remplacera, à partir du 1er octobre 2017, Kevin Kennedy au poste de CEO (Chief executive officer).

Ce dernier a accompagné la transformation d’Avaya. Hier orientée sur le matériel, la firme est aujourd’hui centrée sur les logiciels et les services. Kevin Kennedy a également piloté la vente de l’activité réseau à Extreme Networks et l’accord vers une sortie prochaine du chapitre 11. Il n’empêche, Kevin Kennedy, ingénieur de formation, quittera ses fonctions exécutives à l’automne, mais il restera conseiller de l’entreprise de Santa Clara (Californie).

Il reviendra à Jim Chirico d’encadrer le réintroduction en bourse d’Avaya. Placée en janvier sous le régime américain de protection sur les faillites, Avaya veut en sortir cet automne.

Opérations et ventes mondiales

Avant de rejoindre Avaya en 2008, Jim Chirico fut vice-président exécutif en charge des opérations mondiales, du développement et de la production chez Seagate Technology. Auparavant, le dirigeant exerça des responsabilités chez IBM durant 18 ans. Il pilota notamment la division réseau du groupe informatique américain.

Diplômé en marketing (Providence College), il est actuellement COO (Chief operating officer) et responsable commercial d’Avaya. À ce titre, il est en charge de la stratégie opérationnelle de la multinationale et de ses ventes mondiales. Il sera CEO à la rentrée.

« Je suis ravi d’avoir l’opportunité de diriger Avaya à un point critique de son histoire », déclare Jim Chirico. L’entreprise, ajoute-t-il, va ouvrir « ce prochain chapitre avec des forces uniques et une nouvelle structure de capital. » Cela suffira-t-il pour mieux rivaliser avec Cisco et Mitel ?

Lire également :

Avaya soumet son plan de survie post-chapitre 11

L’activité réseau d’Avaya absorbée par Extreme Networks

crédit photo de une © Avaya

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur