Meg Whitman quitte HP, mais pas – encore – HPE

Nominations

La dirigeante abandonne la présidence du conseil d’administration du fabricant de PC HP Inc. En revanche, Meg Whitman reste CEO de Hewlett Packard Enterprise (HPE).

Meg Whitman tourne une nouvelle page de sa carrière. La dirigeante quitte la présidence du board du fabricant de PC et imprimantes HP Inc. Mais elle reste directrice générale (CEO) du fournisseur de solutions d’infrastructure Hewlett Packard Enterprise (HPE).

Deux entreprises nées de la séparation en deux entités de feu Hewlett-Packard Company, en novembre 2015. Meg Whitman qui a piloté la scission, a rejoint le groupe informatique américain en 2011 en tant que présidente et directrice générale, après avoir dirigé eBay.

Aujourd’hui, Meg Whitman reste CEO de HPE (la présidence a été cédée à Antonio Neri). Mais, elle quitte son poste de chairwoman de HP Inc. Pour la remplacer, Chip Bergh, actuel CEO de Levi Strauss & Co., a été élu président indépendant du conseil du fabricant de PC.

Cette annonce intervient à la suite d’une rumeur selon laquelle Meg Whitman ferait partie des candidats potentiels au poste de CEO d’Uber, plateforme de mise en relation entre chauffeurs et clients. Mais la femme d’affaires serait bien décidée à se consacrer à HPE.

Lire également :

HPE : Meg Whitman cède la présidence à Antonio Neri

Qui de Lenovo ou HP domine le marché PC mondial ?

crédit photo © Hewlett Packard Enterprise

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur