Microsoft inspire ses partenaires et Washington

News Channel

Lors de sa conférence Inspire à Washington DC, Microsoft réaffirme le rôle clé joué par ses revendeurs dans la transformation numérique de clients. Une dynamique portée par le Cloud et le calcul à la périphérie du réseau, selon Satya Nadella, CEO de l’éditeur.

La conférence partenaires Microsoft Inspire fait le plein à Washington DC.  L’éditeur de Redmond rappelle, à cette occasion, l’importance de ses revendeurs dans sa stratégie.

Pour le CEO de Microsoft, Satya Nadella (en photo de une), la transformation numérique des organisations est aujourd’hui portée par le « Cloud intelligent et le Calcul intelligent » (ou Edge computing. Soit le calcul à la périphérie du réseau, notamment utilisé dans l’IoT).  Selon lui, les  opportunités sont bien réelles pour les revendeurs qui sauront s’adapter.

Marchés verticaux

Mardi 11 juillet, Judson Althoff, vice-président exécutif en charge de l’activité commerciale mondiale de Microsoft, s’est lui aussi exprimé devant plusieurs milliers de partenaires.

Il a précisé que la stratégie de Microsoft s’oriente vers six marchés verticaux prioritaires : les services financiers, la fabrication, le retail, l’éducation, la santé et le secteur public. Pour répondre aux attentes de ces marchés, les partenaires vont bénéficier d’outils et de ressources nécessaires, indique l’éditeur. « Les clients nous demandent de comprendre leurs affaires et d’adapter notre technologie pour les aider », a ajouté Judson Althoff.

Cloud Azure

Aujourd’hui, Microsoft se réorganise et réduit ses forces de vente. La firme fait aussi évoluer sa relation avec le channel pour mieux vendre Azure et les services Cloud associés aux clients finaux. Par secteur prioritaire, des équipes s’intéresseront aux PME, d’autres aux entreprises de taille intérmédiaire (ETI) et d’autres encore aux grands groupes.

Et chacun des six secteurs prioritaires sera associé à des solutions métiers spécifiques, a indiqué Toni Townes-Whitley, vice-présidente corporate en charge du secteur public et de l’industrie. Microsoft travaillera notamment avec des partenaires au développement de neuf solutions dédiées à la santé. La coordination des soins, le suivi à distance des patients et  la cybersécurité font partie des développements envisagés dans ce domaine.

Des milliards ?

La dynamique du Cloud / Edge computing représenterait une opportunité de 4,5 trillions de dollars pour l’industrie IT, selon Microsoft. Une somme plus élevée encore que les dépenses des entreprises dans les architectures « Cloud/Mobile First » vantées par Microsoft dès 2014. Soit l’année de la nomination de Satya Nadella au poste de CEO….

Aux États-Unis, par exemple, les dépenses Cloud du gouvernement fédéral devraient croître en moyenne de 16,2% par an pour dépasser les 10 Md$ en 2023, selon Market Research Media. Et les dépenses des villes du monde entier dans les technologies intelligentes (smart cities) dépasseraient les 41 000 Md$ au cours des vingt prochaines années. Pour Toni Townes-Whitley : « c’est l’avenir, c’est l’opportunité » à saisir.

Lire également :

Microsoft réorganise ses forces pour vendre du Cloud

Le Cloud ne peut plus se passer du channel


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur