Microsoft va supprimer jusqu’à 10% de ses forces de vente

News Channel

Microsoft confirme une réorganisation mondiale orientée vers le Cloud. 3000 à 5000 postes commerciaux et associés seront supprimés, dont 75% à l’international.

La réorganisation annoncée de Microsoft autour du Cloud computing devrait impacter entre 3000 et 5000 personnes. Soit jusqu’à 10% des personnels travaillant pour la plupart au sein des équipes de vente de l’éditeur dans le monde, relève Silicon.fr. 75% des suppressions de postes envisagées toucheraient les filiales de Microsot à l’international. Des chiffres confirmés à CNBC par l’éditeur de Redmond lui-même.

« Nous prenons des mesures pour informer certains employés que leurs emplois sont à l’étude ou que leurs postes seront supprimés, a déclaré à CNBC un(e) porte-parole de Microsoft. Comme toutes les entreprises, nous évaluons nos activités de façon régulière. Cela peut entraîner des investissements accrus dans certains secteurs et, parfois, des redéploiements dans d’autres. »

Ce n’est pas une première, en effet. L’an dernier, par exemple, Microsoft annonçait supprimer 2850 emplois supplémentaires, dont plus de 900 postes commerciaux… Ce qui porte l’effectif mondial de l’éditeur à environ 121 500 collaborateurs aujourd’hui.

« Mieux servir clients et partenaires »

Microsoft veut orienter ses efforts vers le Cloud (un modèle de vente par abonnement, pas de licences). Et trouver le juste équilibre entre ses équipes commerciales et ses partenaires de distribution à valeur ajoutée « pour mieux servir ses clients ».

L’éditeur attend de commerciaux une spécialisation sectorielle pour vendre une offre Cloud étendue. Il veut aussi convaincre plus de partenaires, en particulier les fournisseurs de services Cloud, de promouvoir et vendre son Cloud Azure et les services associés aux PME. Autant d’initiatives destinées à maintenir son avance sur Google Cloud et, surtout, à mieux rivaliser avec AWS, le numéro un du marché du Cloud d’infrastructure.

Lire également :

Microsoft réorganise ses forces pour vendre du Cloud

Le Cloud ne peut plus se passer du channel

crédit photo : giesing via VisualHunt / CC BY

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur