Sécurité : Cyberark s’offre Conjur pour 42 millions de dollars

News Channel

L’acquisition de Conjur permet à CyberArk de fournir à son écosystème une offre de protection étendue. Elle sécurise les comptes à privilèges sur site, dans le Cloud et l’approche DevOps.

Le spécialiste israélien de la sécurisation des comptes à privilèges, CyberArk, a racheté l’éditeur américain Conjur pour un montant de 42 millions de dollars. Conjur fournit des solutions de contrôle d’accès d’infrastructures IT, d’environnements Cloud et de protection des méthodologies DevOps. Cette approche agile fusionne développement et exploitation de logiciels.

L’entreprise est située à Newton (Massachussetts), la ville où est basée le siège américain de CyberArk. Le rachat de Conjur lui permet de proposer rapidement à son écosystème – clients (en particulier les DSI et RSSI) et partenaires channel ou technologiques -, une offre de protection élargie. Celle-ci sécurise les comptes à privilèges sur site, dans le Cloud et à travers le pipeline DevOps.

Agilité et protection des comptes à privilèges

Entreprise d’envergure internationale CyberArk est basée à Petah-Tikva, en Israël, et à Newton, aux États-Unis. La société est également active dans la région Asie-Pacifique et en Europe, France incluse. « L’acquisition de Conjur vient renforcer davantage la place de CyberArk en tant que leader de la sécurisation des comptes à privilèges », commente Jean-François Pruvot, directeur France et Benelux de CyberArk. « Elle étend également notre positionnement sur ce nouveau segment de marché, à savoir la sécurité DevOps, permettant aux entreprises d’adopter ces méthodologies sans compromettre leur sécurité ».

Par ailleurs, les perspectives de croissance ne sont pas négligeables. Selon une enquête du cabinet Gartner, 50% des entreprises interrogées en 2016 se sont déclarées prêtes à déployer une approche agile qui fusionne développement et exploitation d’applications d’entreprise. Mais moins de 20% des responsables de sécurité associent systématiquement les initiatives DevOps à la politique de sécurité de l’information de leur organisation. CyberArk veut élargir et séduire cette cible avec son offre.

La solution CyberArk-Conjur pour DevOps est immédiatement disponible. Selon ses promoteurs, elle s’intègre aux principaux outils et plateformes devops du marché, dont Puppet, Chef et Ansible. Parallèlement à ce lancement, CyberArk a publié un chiffre d’affaires en hausse de 26% à 59 millions de dollars au premier trimestre. Son bénéfice net a atteint 7,5 millions de dollars (normes Gaap), contre 4,3 millions de dollars à la même période l’an dernier. De quoi rassurer les marchés ?

Lire également :

Atos, RSA et d’autres rejoignent la C3 Alliance de CyberArk

Sécurité : 8% de croissance par an jusqu’en 2020

crédit photo © Timofey_123 / shutterstock.com

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur