Econocom renforce sa galaxie européenne

News Channel

En France, le groupe de services du numérique rachète, via son « satellite » Alter Way, l’agence LP digital. Au Benelux, il s’offre l’intégrateur multimedia BIS Group. Au Royaume-Uni, il prend une participation minoritaire dans JTRS, partenaire de Google for Education. Boulimique Econocom ?

Ce n’est pas une, mais trois opérations de croissance externe que le groupe franco-belge Econocom a opéré ces dernières semaines. En France, l’entreprise de services du numérique (ESN) a acquis, via sa filiale open source et devops Alter Way, l’agence conseil LP digital. L’opération permet à Alter Way de porter son chiffre d’affaires annuel à 15 millions d’euros (à comparer aux 12,25 M€ générés en 2016).

Par ailleurs, Econocom a signé un accord en vue d’acquérir 40% du capital de JTRS, un intégrateur britannique pour le secteur de l’éducation. JTRS a réalisé un chiffre d’affaires de 11 millions d’euros en 2016. Au Royaume-Uni, l’entreprise est partenaire d’Apple et Google for Education, entre autres.

Transformation numérique et financement

Au Benelux, enfin, Econocom a signé un accord pour racheter BIS Group, un intégrateur de solutions technologiques et audiovisuelles (visioconférence) pour entreprises. Société néerlandaise, BIS Group emploie plus de 220 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros en 2016. BIS est partenaire de Microsoft, entre autres fournisseurs. L’opération a été soumise pour approbation à l’autorité néerlandaise en charge de la concurrence (ACM). « Proposer des solutions numériques intégrées, associées à des offres de financement, est selon nous extrêmement créateur de valeur pour nos clients », a déclaré Bruno Grossi, directeur exécutif du groupe Econocom.

Ces trois opérations, dont les détails financiers n’ont pas été précisés, permettent à Econocom de renforcer sa présence sur ses marchés européens prioritaires. Le groupe emploie 10 000 salariés dans 19 pays et déclare un chiffre d’affaires supérieur à 2,5 milliards d’euros.

Lire également :

Econocom boucle un emprunt de 150 millions d’euros

Econocom lance une entité IoT


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur