Les consultants de Synchrone gagnent Lille et Toulouse

News Channel

Pour accompagner les projets technologiques et métiers de grands comptes, la société de conseil Synchrone renforce son maillage territorial grâce à l’ouverture d’agences à Lille et Toulouse.

Fondée en 2001 à Aix-en-Provence par Pierre Lacaze et Laurent Leconte, Synchrone (anciennement Synchrone Technologies) compte désormais 11 agences* en France. Celles de Toulouse et Lille ont été récemment inaugurées. « Lille s’imposait, de par son dynamisme et son potentiel marché. Installés depuis peu, nous avons déjà reçu plusieurs demandes de la part de clients avec lesquels Synchrone travaille sur Paris, dont la Société Générale et BPCE-IT », a indiqué Tanguy Choquel, manager de l’agence de Lille.

Les consultants de Synchrone étaient déjà actifs dans le nord de la France, à travers des projets menés auprès d’IBM pour Carrefour, L’Oréal, Manpower, Allianz… L’agence de Lille vient conforter l’activité. Dans le sud, Synchrone se renforce également avec son agence de Toulouse. L’entreprise est déjà implantée dans la région Occitanie, à Montpellier, où elle travaille pour des grands comptes tels que SFR. Elle a souhaité s’installer dans la métropole toulousaine et renforcer ses liens avec La Mêlée, le hub numérique de la région, pour développer son activité auprès de nouveaux acteurs.

90 postes à pourvoir

À Lille, l’entreprise annonce une cinquantaine de postes à pourvoir « d’ici la fin 2018 ». En plus de chefs de projet et de profils commerciaux, l’entreprise recherche des développeurs, consultants fonctionnels, architectes et administrateurs systèmes. À Toulouse, Synchrone prévoit de recruter 40 personnes, des ingénieurs réseaux aux experts en cybersécurité ou en mainframe z/OS.

Au total, Synchrone emploie 1050 personnes, à ce jour. Et la croissance de l’activité est au rendez-vous. La société ambitionne de réaliser 127 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017 (contre 105 M€ en 2016). Pour atteindre cet objectif, l’accent est mis sur les grands comptes (70 références déclarées), dont ceux de la banque/finance. L’entreprise détenue à 49% par Bpifrance et Siparex, veut aussi acquérir des parts de marché auprès d’autres acteurs.

*Aix-en-Provence (siège social), Bordeaux, Clermont-Ferrand, Lille, Lyon, Montpellier, Nantes, Paris, Rennes, Sophia-Antipolis, Toulouse.

Lire également :

Le Groupe DFM ouvre une Forteress dédiée à la sécurité

Comment Hitachi Data Systems répond aux enjeux métiers

crédit photo © oatawa / shutterstock.com

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur