Le Groupe DFM ouvre une Forteress dédiée à la sécurité

News Channel
clés, sécurité

Forteress propose des systèmes de protection pour entreprises. C’est la marque sécurité du groupe DFM, prestataire francilien déjà actif dans l’IT et l’aménagement d’espaces professionnels.

Prestataire de services et revendeur de systèmes pour entreprises, le groupe DFM ajoute une nouvelle corde à son arc. Lors de son DFM Day réunissant clients et partenaires (Sophos, Unify, Canon, Sharp…) à la Philharmonie de Paris, la semaine dernière, le groupe francilien a officialisé l’ouverture d’une entité supplémentaire : Forteress.

Celle-ci fournit aux entreprises des systèmes de détection d’intrusion, vidéo-surveillance et contrôle d’accès. De tels produits et services étaient déjà proposés par le groupe à travers sa filiale « aménagement d’espaces » Burosphère. Mais, fort du soutien de Bpifrance (la banque publique d’investissement entrée au capital du groupe en 2014), le groupe DFM a décidé de se doter d’une entité dédiée à la sécurité pour répondre aux attentes fortes du marché.

En phase de recrutement, Forteress travaille avec différents fournisseurs et partenaires spécialisés. Kevin Arfi est chargé du développement commercial de la nouvelle entité. Michaël Cohen s’occupe de la direction technique (une responsabilité qu’il exerce déjà au sein de Burosphère).

4 filiales pour devenir une ETI

Le groupe DFM a été cofondé en 2002 par Dan Djorno, Franck Makaci et Mikael Guenni. L’entreprise regroupe quatre entités : DFM (télécom, informatique, impression), Burosphère (aménagement d’espaces de travail), Solubail (solutions de financement) et, désormais, Forteress (sécurité). En plus du conseil et de l’intégration de systèmes, l’infogérance fait partie des prestations proposées.

Et la croissance est au rendez-vous. Le groupe de 150 collaborateurs a généré 25,6 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016. Et ambitionne d’atteindre les 32 millions d’euros en 2017. Comment ? En proposant une offre globale à ses clients existants et en transformant des prospects en clients. « Notre typologie de clientèle se diversifie et nous avons de plus en plus de sociétés multi-sites pour qui une présence de proximité est nécessaire », confiait Dan Djorno. Le groupe dit servir 5000 clients.

Dans ce contexte, la société basée à Créteil (Val-de-Marne) prévoit d’ouvrir d’autres agences en régions (elle est déjà présente à Lyon) pour couvrir progressivement toutes les grandes villes de France. Et, à horizon 2020, devenir une entreprise de taille intermédiaire (ETI).

Lire également :

Generali et Ineo parient sur la cyber-assurance pour PME

Sécurité : 8% de croissance par an jusqu’en 2020


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur