Infrastructures Cloud : Cisco et Huawei en forte croissance

Stratégies Channel

Les infrastructures Cloud attirent plus de 37% du total des dépenses IT mondiales désormais. Si le marché est dominé par Dell et HPE, ce sont Cisco et Huawei qui affichent les plus fortes croissances.

Selon le cabinet IDC, les ventes d’infrastructures Cloud (serveurs, systèmes de stockage, réseau) ont rapporté 32,6 milliards de dollars à leurs fournisseurs en 2016. Un montant en hausse de 9,2% par rapport à 2015. Sur le seul 4e trimestre 2016, le marché a progressé de 7,3% pour atteindre un chiffre d’affaires de 9,2 milliards de dollars. Ce total représente 37,2% de l’ensemble des dépenses IT mondiales, soit un gain de 4 points en un an. On notera, par ailleurs, que les dépenses mondiales dans les infrastructures IT du Cloud public ont été à nouveau plus élevées (5,4 Md$) que celles du Cloud privé (3,8 Md$) au 4e trimestre. Toutefois, la croissance des ventes de solutions dédiées au Cloud privé (+10,2% en un an) a été supérieure de 5 points à celle du Cloud public (+5,3%).

Les dépenses s’orientent davantage sur la partie réseau. Le forte dynamique des ventes de commutateurs Ethernet en témoigne (+52,7% pour le Cloud privé, +30% pour le Cloud public). « Les mises à jour du réseau continuent à être la priorité des déploiements dans le Cloud public, alors que la bande passante est devenue – et de loin – le principal goulet d’étranglement des datacenters Cloud », a déclaré Kuba Stolarski, directeur de recherche chez IDC. Néanmoins, la société d’études s’attend à une reprise des ventes de systèmes hyperscale en 2017. La sortie d’une nouvelle génération de serveurs basés sur l’architecture processeur Kaby Lake (après Skylake) d’Intel devrait aider.

Par ailleurs, l’engouement des entreprises pour les infrastructures Cloud s’accompagne d’une réduction des dépenses d’infrastructures IT traditionnelles (-9% au 4e trimestre 2016).

Cisco, Huawei en très forte croissance

Dell Technologies (Dell EMC) domine l’infrastructure Cloud mondiale (part de marché de 17,6%). Malgré un 4e trimestre en repli, ses ventes ont augmenté de 6,6% à 5,74 Md$ en 2016. Deuxième vendeur du marché, HPE a également enregistré une hausse de ses ventes (+11,4% à 5,31 Md$). En troisième position, un autre poids lourd américain, Cisco, a vu ses ventes bondir de 30,2% (3,78 Md$).

Huawei, de son côté, affiche la plus forte croissance du secteur (+62,3% à 1,20 Md$) et devance de peu un autre groupe chinois : Lenovo. Lui aussi a augmenté ses ventes (+10,8% à 1,09 Md$). Huawei et Lenovo sont au coude-à-coude avec IBM et NetAp. Selon IDC, les parts de marché de ces quatre vendeurs étaient respectivement de 3,7%, 3,4%, 3,1% et encore 3,1%, en fin d’année 2016. Le repli des ventes des groupes américains IBM (-19,1%) et NetApp (-2,8%) dans l’infrastructure Cloud a pesé.

Cloud IT Infrastructure_IDC_2016

On notera, enfin, qu’au niveau régional, le Japon a enregistré la plus forte hausse (+42,3%). En Europe de l’Ouest, la hausse des ventes d’infrastructures Cloud est plus modeste (+15,6%), mais elle est supérieure à la moyenne mondiale. Dans toutes les autres régions, la croissance est au rendez-vous… À l’exception notable des États-Unis, où les ventes d’infrastructures Cloud restent stables.

Lire également :

L’hyperconvergence tire le marché des systèmes convergés

Huawei signe avec Arrow

crédit photo : kewl via VisualHunt / CC BY

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur